TextMaster, une plateforme de rédaction à essayer ?

Comme promis, Eric Rédaction vous propose donc à découvrir les différentes plateformes de rédaction Web. Parce qu’il faut bien commencer par l’une de ces plateformes, TextMaster ouvre le bal, …

 

 Une plateforme de rédaction Web qui dure ….

textmasters-plateforme-de-redaction

Les candidats et candidates à la rédaction Web connaissent forcément TextMaster, qui reste une des plateformes de rédaction web les plus actives (c’est un constat et non un jugement). Lorsque vous arrivez sur le site, le ton est donné par le petit descriptif, qui en est donné en page d’accueil :

TextMaster est le premier service professionnel de traduction et de rédaction à la demande sur Internet. Fondé en 2011, TextMaster s’est rapidement développé et accompagne aujourd’hui plus de 5 000 clients dans l’e-commerce, le tourisme, l’industrie, la finance, la mode et le luxe. TextMaster vous permet de commander, simplement et rapidement, vos contenus dans plus de 40 langues. Vous passez commande de vos contenus directement en ligne sur TextMaster.fr, via notre API ou nos plug-ins spécialisés. Vos contenus sont ensuite pris en charge par nos traducteurs et rédacteurs qualifiés, sous la supervision de chefs de projet TextMaster.

2011, c’est la date de création et en 2016 cette plateforme de rédaction Web est toujours en place, ce qui est déjà un premier signe encourageant.

Une plateforme de rédaction web, de correction et de traduction

Par honnêteté, nous n’évoquerons que la rédaction web avec TextMaster, puisque c’est cette activité que nous avons développé avec le site. En revanche, il faut noter que correction et traduction de textes font partie des services proposés par la plateforme.

Le 15 septembre 2016, TextMaster affichait sur son site 64 missions de rédaction, attestant, comme je le précisais en préambule, que la plateforme reste active et même très active. De 1.20 € à 6 €, voilà la rémunération proposée pour ces missions du jour pour des textes commençant à partir de 100 mots environ (+/- 10 %).

Les rédactions en cours au 15 septembre

Les rédactions en cours au 15 septembre

Tous les sujets sont présents, et chacun pourra trouver chaussure à son pied. Question rédaction, on ne peut donc pas nier que TextMaster propose à la fois du choix de sujets et de la quantité.

Une rémunération de base pour se faire la main

La rémunération reste basse, voire très basse sur TextMaster (il s’agit ici d’un avis purement personnel). Mais comme je l’écris souvent, que vous écriviez un texte de 100 mots ou un texte de 400 mots, vous avez un minimum de travail de recherche à effectuer. Avec 1.20 €, ce travail est totalement impossible, sauf pour celles et ceux qui cherchent à travailler pour la gloire. En recherchant bien sur le site (dans la partie FAQ Auteurs), on trouve même une réponse plus précise de la part même de la plateforme :

En moyenne, nos auteurs et traducteurs perçoivent une rémunération comprise entre 1,4 et 13,7 cents par mot.

Vous avez donc la réponse à la question du paiement. Cela reste (à notre sens) très faible.

Un travail de rédaction web dans une ambiance conviviale

L’inscription implique un test de rédaction, qui sera accepté ou refusé par la plateforme de rédaction web.

Pour ce qui est du reste, TextMaster a au moins un mérite (et il faut savoir le reconnaître) : simplifier le travail du rédacteur Web. L’interface est facile et rapide pour ce qui est de la prise en main, et les validations de textes restent rapides en règle générale.

Attention pour le paiement, il faut obligatoirement posséder un compte Paypal, puisque la plateforme de rédaction web n’effectue pas de virement sur compte bancaire. En revanche, dès que vous avez atteint le minimum (50 euros), vous pouvez effectuer votre demande de paiement, et vous recevez vos fonds sous 24 heures (excepté week-end et jours fériés). De ce côté-là, aucune surprise avec TextMasters.

Éric Rédaction et TextMasters, une histoire de confiance …

Avouons, que si nous ne rédigeons plus beaucoup sur TextMasters ni même sur les autres plateformes préférant nous consacrer à nos clients, nous conservons une bonne image de cette plateforme de Rédaction. Peut-être en raison de son existence même, puisqu’elle fait partie des plateformes qui nous ont permis de nous aguerrir à la rédaction web et à ses contraintes, et ce depuis plusieurs années. Déjà, le 19 août 2013, nous nous interrogions pour savoir : Textmasters, une plateforme de rédaction incontournable ? Nous étions alors, il faut bien l’avouer, sous le charme de cette plateforme de rédaction. C’est certainement ce qui nous a poussé à classer Textmasters en tête de notre podium des plateformes de rédaction au cours de l’été 2014.

tableau-de-bord

Pour être totalement transparent, Éric Rédaction a donc rédigé 2192 missions pour cette plateforme de Rédaction Web représentant 785.256 mots. (C’est effrayant à bien y réfléchir).

Et vous, que pensez-vous de TextMaster ?

 

Voilà donc résumé ce que nous pensons de TextMaster. Nous avons préparé un système de notation, mais avant de le dévoiler et pour qu’il réponde aux attentes de chacun, nous vous invitons à noter et commenter  cette plateforme à travers un tout petit questionnaire.

D’ici quelques semaines, nous publierons les résultats de ce sondage, et nous espérons bien d’ici là avoir obtenu une réponse de TextMaster, à qui nous donnons la parole, ce qui est bien naturel après tout.

 

Pour voter et noter TextMaster

Publicités

Comment choisir votre plateforme de rédaction ? La réponse d’Éric Rédaction

 

Nous avons vu dans notre précédent billet, que le rédacteur Web s’inscrit (ou doit tendre vers cela) dans un temps long avec notamment la définition, la mise en place et le suivi d’une véritable stratégie de contenu. Pourquoi Éric Rédaction agirait-il différemment de ce qu’il vous conseille ? (C’est déjà une approche pour inviter celles et ceux, qui sont en recherche d’efficacité dans leur contenu Web, à nous contacter) Un projet, plusieurs fois annoncé, nous interrogeait tant la durée de sa réalisation pouvait apparaître comme un obstacle : proposer une véritable base de données sur les plateformes de rédaction. Nous l’avons évoqué à plusieurs reprises, mais nous avions du mal à nous lancer dans ce projet, faute non pas de temps mais de vision claire du résultat que cela devait représenter.

Les plateformes de rédaction, un tremplin pour les rédacteurs Web et une aubaine pour les Webmasters ?

La rédaction web, un métier à part entière

Postulez et devenez rédacteur

Éric Rédaction vous propose donc, à partir de septembre 2016, de faire le point sur les plateformes de rédaction. Pour les candidats et candidates au métier de rédacteur web, ces sites représentent l’opportunité de mettre le pied à l’étrier, en décrochant quelques missions pour se faire la main.

Mais les plateformes de rédaction constituent aussi une réelle opportunité pour les webmasters et les e-commerçants, en leur proposant des textes, optimisés ou non, à des prix souvent attractifs (souvent pas toujours comme nous pourrons le voir.

C’est donc à vous tous, que je m’adresse après avoir rassemblé un grand nombre de données sur chacune de ces plateformes.

Un classement objectif ! Est-ce réellement possible ?

Le plus délicat va résider dans l’objectivité des propos, que nous tiendrons sur ces plateformes de rédaction. Nous entendons répondre aux questions des Webmasters, qui souhaitent connaître les forces et les faiblesses de chacun de ces sites, mais aussi satisfaire la curiosité des rédacteurs et rédactrices Web, en quête d’une plateforme de rédaction qui paie.

C’est donc de manière objective, que nous allons essayer de rédiger ces fiches descriptives, et nous faisons appel à vous pour recueillir vos avis, commentaires ou autres remarques. Pour que vous puissiez vous repérer aisément, Éric Rédaction proposera la parole à chacune de ces plateformes, libre à chacune d’accepter ou de refuser d’intervenir. Mais nous vous donnerons aussi la possibilité de noter chaque plateforme et de commenter chaque descriptif.

En attendant la première fiche à paraître au cours de ce mois de septembre, nous attendons vos éventuelles demandes sur le type d’informations vous intéressant le plus pour choisir votre plateforme de rédaction ?

 

Comment une plateforme de rédaction peut vous aider à satisfaire vos besoins ?

Chose promise, chose due…Je vous propose aujourd’hui de nous arrêter quelques instants sur les avantages (mais aussi les inconvénients) des plateformes de rédaction. Le tableau récapitulatif sera bientôt mis en ligne, mais Éric Rédaction cherche à ce qu’il soit le plus pratique et facile d’utilisation possible.

Aujourd’hui, interrogeons-nous sur : Quel est l’avantage de recourir à une plateforme de rédaction ?

Un rédacteur Web peut voir dans ces sites (ils sont nombreux et de qualité égale) une concurrence déloyale (Les candidats sont en général des rédacteurs, ayant appris à comment bien écrire pour le web mais la rémunération nette de ces textes apparait alors bien faible en fonction des contraintes à respecter).

Pour le client, la plateforme de rédaction est-elle une garantie de succès ?

Le client, qu’il soit webmaster, e-commerçant ou administrateur, sait que la relation impersonnelle avec une plateforme de rédaction va lui apporter de nombreux avantages. Nous nous limitons bien évidemment aux plateformes de rédaction sérieuses et respectant leurs engagements.

  • Une garantie des délais et du prix : La plateforme, souhaitant soigner son image, respectera toutes les conditions particulières du contrat.
  • Un prix attractif : Cet argument varie d’une plateforme à l’autre, mais je peux vous dire qu’à travail équivalent, un rédacteur web confirmé peut proposer des prix similaires à une plateforme de rédaction. Seulement à qualité et prix équivalents, le client aura tendance à préférer la « solution institutionnelle ».
  • La possibilité de faire rédiger un très grand nombre de textes en un minimum de temps. 200, 300 ou 500 textes. Les demandes peuvent être conséquentes et la réactivité d’une plateforme sera toujours plus importante qu’un rédacteur web, sauf si ce dernier, comme Éric Rédaction, a noué de nombreux contacts avec de nombreux rédacteurs.
  • La facilité de demander 100 corrections jusqu’à l’obtention d’un texte parfait. La relation étant impersonnelle, le client éprouve moins de « scrupules » à demander xx corrections pour obtenir le texte idéal. Le prix sera le même alors autant en profiter (c’est l’état d’esprit d’aujourd’hui).
  • La certitude d’avoir un texte SEO friendly, pour lequel le duplicate content aura été recherché. Un texte certifié 100 % original.
  • …..

Les avantages sont nombreux donc pour le client à la recherche d’un texte optimisé SEO, mais une plateforme, aussi efficace soit-elle, ne remplacera jamais la relation privilégiée que vous pouvez retrouver avec un rédacteur Web organisé, compétent, efficace et reconnu (Devinez de qui je parle, si vous voulez l’adresse de la perle rare, je vous laisse envoyer un mail à ce rédacteur idéal).  Car avec Éric Rédaction, vous avez droit à tout ce qui est décrit ci-dessus avec en plus :

  • Une relation privilégiée, des contacts téléphoniques et pourquoi pas si vous passez par Lyon, un petit café
  • Une analyse hebdomadaire pour faire le point de vos attentes mais aussi du marché
  • Des idées de textes, de contenu, de projets à développer….

Bref, Éric Rédaction peut vous apporter bien plus que des textes SEO ou du contenu optimisé. Alors n’hésitez pas à demander votre devis gratuit !

Loin de moi l’idée de critiquer ces plateformes de rédaction, car comme vous pourrez le constater, ces dernières offrent aussi un certain intérêt pour les rédacteurs web eux-mêmes. En attendant ce nouvel opus de mes réflexions, n’hésitez pas à nous faire part de votre propre ressenti vis-à-vis de ces plateformes de rédaction, que vous soyez rédacteur web ou client.

Rédacteur Web cherche avis et commentaires

Pour répondre à la demande croissante de certains de mes clients mais aussi face aux attentes de tous les rédacteurs web  qui me contactent, je prépare un tableau global sur les plateformes de rédaction web.

Comment bien écrire pour le web ? Ou trouver des rédacteurs pas chers ? Comment faire pour se faire connaître en tant que rédacteur Web ? ….Toutes ces questions et bien d’autres devraient trouver leur réponse sur les sites de ces plateformes.

Je vous dévoilerai ce tableau de présentation vendredi 27 février. D’ici là, je vous invite à me faire parvenir vos éventuelles remarques, critiques et autres ….mais aussi vos propres critiques des plateformes que vous fréquentez ….

Comment choisir la meilleure plateforme de rédaction Web ?

La question est hautement ambitieuse, je le conçois aisément, et pourtant Éric Rédaction va tenter d’y apporter non pas une réponse ferme et définitive mais un éclairage nouveau. Eliminons immédiatement une question qui pourrait polluer le débat. Je ne perçois rien venant de la part de telle ou telle plateforme (maintenant si l’une d’elles souhaite une mise en avant, mon RIB est disponible sur simple demande…je plaisante) et pour que cela soit encore plus clair, vous ne trouverez aucun lien dans cet article. Il vous suffira de consulter mes articles consacrés aux plateformes de rédaction ou à ouvrir votre moteur de recherche préféré.

 

Comment juger la qualité d’une plateforme de rédaction web ?

Rédacteur Web

La rédaction Web est-elle mesurable ?

Si je me suis lancé dans la rédaction de cet article, c’est suite à la demande de plusieurs clients mais aussi de candidats au poste de rédacteur web.  Si j’ai à une époque beaucoup collaboré avec chacune des plateformes de rédaction Web, je dois avouer que désormais, mes clients directs me procurent assez de travail pour que je puisse les délaisser, même si je prends toujours plaisir à rédiger certains textes pour certaines d’entre-elles.

Les candidats à la rédaction web doivent, pour se former, progresser et apprendre, à mon sens s’inscrire à toutes les plateformes de rédaction web. Des tests sont à passer, des textes à livrer (gratuitement cela fait partie des essais) mais au bout du compte en multipliant les inscriptions, on multiplie aussi les opportunités.

La question de la qualité de ces plateformes ne se pose plus pour les rédacteurs Web. Chacun aura sa « préférée ». La seule chose importante reste de se rassurer sur un point : les plateformes sont correctes en ce qui concerne les paiements notamment et de ce côté-là, il n’y aura pas de surprise.

La question devient cruciale pour les clients de ces plateformes. Pourquoi choisir par exemple telle plateforme aux dépens d’une autre ?

 

La rédaction web est-elle mesurable ?

La rédaction, un art à part

Choisit-on un rédacteur comme on choisit une boite de conserves ?

Il n’y a aucun secret là encore. Le prix sera déterminant. Un texte de 300 mots, payé au rédacteur 2.50 € (cela existe encore, je m’en effare toujours), sera de piètre qualité mais on ne peut rien reprocher au rédacteur, qui va passer 4 minutes voire 4 minutes 30 pour le rédiger (Oui, le rédacteur doit bien vivre aussi). Le même texte, rémunéré à 15 ou 20 euros, ne vous garantit pas un texte parfait. Vous pouvez tomber sur un rédacteur, qui traitera votre commande comme un manutentionnaire traite un colis. Pour 10 euros de moins, vous pouvez tomber sur un rédacteur, qui a choisi volontairement votre texte car la thématique le passionne. Vous aurez alors un texte parfait pour une somme inférieure.

On voit bien que la question du prix ne peut pas répondre à toutes les problématiques, que pose ce domaine de l’écriture pour Internet.

Je sais que toutes ces plateformes vont sortir les chiffres…j’ai fait écrire 10 millions de mots, moi j’ai 150.000 clients partout dans le monde…Oui d’accord …Mais cela ne veut rien dire du tout.

Toutes les plateformes de rédaction proposent la possibilité d’inscrire tel ou tel rédacteur dans ses « rédacteurs Web favoris » et la voie du succès est là. Quand un client et son rédacteur web se comprennent, quand le résultat dépasse les attentes, combien cela peut-il se monnayer ? Je n’en sais rien mais cela n’a pas de prix. Le client est enchanté et rentabilise son investissement, alors que le rédacteur est ravi de pouvoir proposer des textes, qui lui ressemblent.

Pour le client aussi, la multiplication des plateformes est une nécessité pour pouvoir regrouper une communauté d’auteurs autour de lui. Ne vous focalisez pas sur une plateforme de rédaction web mais cherchez la vôtre. Et vous avez-vous déjà fait votre choix (merci de l’indiquer en commentaire puisque chacun puisse accéder aux réponses) ?

Les plateformes de rédaction ou lorsque l’écriture devient une prestation comme les autres  

Je vous le précisais déjà, dans mon article de lundi dernier, les vacances sont faites aussi pour se mettre à jour et publier des infos différentes du reste de l’année. Ne publiez pas au mois d’Aout, une étude qui vous a demandé un an de travail….C’est donc ce que je vais faire aujourd’hui, en revenant sur les plateformes de rédaction.

Ecrire pour une plateforme, l’art et la manière de lire entre les lignes

Vous voulez écrire pour le Web et gagner un peu d’argent. Vous vous passionnez pour la rédaction SEO et vous voulez en faire votre métier. Il va falloir vous former, lire, apprendre et aussi (et surtout) pratiquer. Car pour bien écrire pour le Web, il faut déjà savoir :

  1. Bien écrire
  2. Connaître le Web

En fait, il n’existe pas d’ordre réel. Vous pouvez commencer par apprendre les règles SEO, les exigences de la Toile et après travailler votre écriture.

Ce n’est que lorsque vous maitriserez ceci que vous pourrez commencer à prospecter vous-mêmes vos clients. En attendant, les plateformes de rédaction vous offrent la possibilité de vous lancer. Vous écrivez à votre rythme et selon le cadre que vous avez défini au préalable.

Quelle plateforme choisir pour commencer à écrire ?

La question est délicate à trancher. Je vous laisse découvrir mes avis sur les plateformes déjà évoquées ici (promis d’autres suivront) :

  • Oboulo, pas vraiment une plateforme
  • Wordissimo, à essayer même si j’en suis revenu
  • Textbroker, une plateforme incontournable même si les tarifs sont vraiment faibles . Mais pour s’entraîner, la plateforme reste à essayer
  • Great Content, une réelle plateforme avec beaucoup de travail, une rémunération correcte et du travail de qualité. Essentiel pour le rédacteur en herbe que vous voulez devenir.
  • RedactiWeb, un must du genre. Je sais que certains critiquent et haïssent cette plateforme mais c’est vrai que si elle est très très exigeante, le travail est rémunéré à sa juste valeur et il s’agit réellement du travail d’un rédacteur de A à Z. (Non je n’ai aucune action dans le groupe).
  • Populis Create. Ici vous n’écrivez pas pour des clients mais pour Populis Create. Chaque article rémunéré 6 euros et on ne vous demande pas d’être l’expert du sujet traité. Pourquoi pas ?
  • Textmasters. L’autre incontournable de la liste. Des textes en nombre, des sujets variés et une rémunération correcte (en fonction du sujet) à essayer en priorité.
  • Independant Publishing, une plateforme passionnante mais qui a dû fermer ses portes…

J’aurai pu en mettre d’autres mais bon c’est un article de vacances alors gardons en un peu pour la rentrée.

Un podium pour l’été

Allez, vous voulez essayer et voir si vous pouvez gagner de l’argent en rédigeant des textes pour le Web. Si vous commencez je vous donne les 3 sur lesquelles vous devez vous inscrire en priorité (Toutes les inscriptions sont gratuites). Je vous ai placé les trois dans l’ordre de simplicité et aussi de possibilité de gagner de l’argent rapidement.

Il ne s’agit pas de lancer une nouvelle carrière mais voir si cela vous convient. Ainsi avec Textmasters, cela peut être très rapide.

Cliquez sur le nom et vous voilà devant la page d’inscription

  1. TEXTMASTERS
  2. GREATCONTENT
  3. TEXTBROKER

Certains vont me dire que je n’ai pas mis RedactiWeb, et c’est volontaire. La plateforme étant exigeante, elle demande plus de temps pour en maitriser le fonctionnement mais aussi pour satisfaire aux attentes des clients.

Laissez-nous un petit message pour nous dire ce que vous avez pensé de ces différentes plateformes de rédaction.

La Rédaction Web, un métier ou une simple activité d’appoint ?

On ne s’improvise pas rédacteur Web comme on ne décide pas de devenir auteur de best-sellers. La comparaison est brutale et exagérée et pourtant, elle a le don de provoquer ma colère et mon irritation.

Ecrire pour le Web, une activité à apprendre

L'écriture pour le web

Bien écrire , peu de moyens mais une bonne dose de volonté

Ecrire pour le Web s’apprend et peut devenir votre métier de demain. Mais cela ne signifie aucunement qu’un beau jour en se levant, quiconque peut rédiger du contenu optimisé et de qualité pour rendre un site plus attractif.

Je ne vais pas me faire que des amis, mais je persiste et signe : rédiger pour Internet exige une solide formation (même si elle peut être auto-dispensée), une culture générale débordante du pot de confiture et une curiosité à toute épreuve,….

Comment doit-on faire pour rechercher le mot-clé (en général, il y en a bien plus d’un) ? Qu’est-ce qu’un titre H1 ? Que doit-on comprendre lorsque le donneur d’ordre demande une ancre optimisée ?…Des compétences SEO indispensables pour le candidat rédacteur web.

La rédaction Web, un art de penser pour les autres

Ecrire pour le Web mais aussi pour une publication plus traditionnelle revient à séduire le lecteur (en l’occurrence, l’Internaute) tout en mettant en avant le sujet dont on parle. Il ne faut pas tomber dans le piège consistant à trop vanter  les mérites d’une entreprise, d’un produit,… et au final à lasser voire indisposer le lecteur.

D’un autre côté, il ne faut pas non plus ne s’intéresser qu’au lecteur. Ce dernier pourra alors lire votre article jusqu’à son terme si vous le « dorlotez » mais si le produit, que vous représentez, n’est pas valorisé alors il l’oubliera.

Dans les deux cas, le résultat n’est pas atteint. Le bon texte SEO pour le Web s’impose donc comme un texte apprécié des moteurs de recherche mais aussi partagé par les lecteurs (ce partage atteste que votre rédaction web a été lue et aimée par les lecteurs).

Le salaire d’une rédaction Web

Rédaction SEO

Gagner la confiance de ses lecteurs et des moteurs..

C’est (malheureusement) ici que tout se joue. Lorsque des rédacteurs proposent des articles à 2 euros ou 2 euros 50, lorsque j’en demande 16 ou 20, la concurrence n’existe plus. Le donneur d’ordre cherchant un prix n’a pas de questions à se poser et il fonce pour obtenir pour une somme dérisoire tout le contenu de son site.

Je ne vais pas me lancer dans une diatribe contre ces rédactions et au final ces rédacteurs.  Si de nombreuses plateformes invitent les candidats rédacteurs à se former en rédigeant contre rémunération des textes divers et variés (je n’en cite que quelques-uns comme Textmasters, GreatContent), elles souffrent aussi de cette concurrence non pas déloyale mais infondée (Je n’entends personne comparer le cassoulet servi par un chef étoilé à la boite se trouvant sur les étals de Lild ou Leader Price).

Une de ces plateformes vient de jeter l’éponge, en adressant à ses adhérents un message. Independant Publishing n’est plus ou ne sera plus à la fin de ce mois. Le mail (reproduit ci-dessous) reste un exemple de ce qu’il ne faut pas écrire sur le Web, mais sans critiquer, on ne peut que déplorer qu’un rédacteur ne se soit pas chargé de cette missive aussi triste soit-elle.

 

Cher  Monsieur ERIC REDACTION

 

peu après Pâques, il faut vous donner une information très désolante:

 

Après l’exécution des missions actuelles, nous allons stopper notre plateforme de rédacteurs et l’activité commerciale d’Independent Publishing. Cette décision a été prise en dernière minute et elle est définitive. La raison est que malgré des chiffres d’affaires croissants depuis le début de l’année – et à cause des prix tombants sur le marché – notre modèle commerciale n’est pas rentable.

 

Nous voulons profiter de cette occasion pour vous remercier de votre fidélité, de votre engagement et de vos très bons articles dans les derniers mois ou même les dernières années. Pour cette raison, nous vous prions d’achever tous les missions en chantier – bien sûr, tous les textes seront régulièrement payés. Le dernier versement aura lieu le 30 avril 2014, s’il y aurait toujours du crédit impayé.

 

Votre équipe d’Independent Publishing