La relance après l’abandon d’une commande, un levier de croissance

Lorsqu’un client quitte les rayons d’un magasin, les vendeurs savent alors à quoi s’en tenir. Le client peut être mécontent du prix des articles qu’il a regardés mais peut aussi fuir une atmosphère trop chaude, trop froide,…Il suffit alors au magasin de comprendre ces départs précipités pour ajuster l’offre du magasin afin de satisfaire ses clients.

Et vous, dans votre boutique en ligne, prenez-vous autant de soin à vos clients ? Un client passe une commande et l’abandonne avant sa validation définitive. Vous savez pourquoi ? Il a peut-être trouvé votre politique de prix mal positionnée ou plus simplement, il a peut-être été dérangé par un coup de fil au moment de commander et il a alors oublié votre existence.

Relancez-vous vos clients après un abandon de commandes ? Cherchez-vous à comprendre pourquoi il est parti ? Non et bien c’est un tort et surtout un manque à gagner. Prendre le temps de découvrir les remontrances de vos clients vous permettra de vous améliorer et à plus long terme d’accroitre votre notoriété et donc votre chiffre d’affaires.

Profitez de cette relance pour cerner les besoins de vos prospects mais aussi pour imposer votre approche originale ? Faites de vos faiblesses une force et progressez…Comment faire ? Que doit-on écrire ? Quelles formules utiliser ? …Autant de questions auxquelles il vous faut répondre. Contactez-nous et nous vous aideront dans cette démarche.

Publicités

Le e-commerce, une réussite à moins que…(3/4)

Votre réussite passe donc par l’attractivité de votre boutique mais aussi par la qualité que cette dernière est en mesure de renvoyer. Mais vous êtes néanmoins le principal moteur de votre propre succès.

Un travail quotidien et régulier, la base de votre réussite

Je me souviens de mon travail dans les supermarchés. Plaisant et passionnant certes mais harassant. Des semaines de 70 heures pour un résultat assuré. A la longue, cela fatigue. Mais le commerce est exigeant et ne comptez pas réussir le lancement de votre site de vente en ligne en y passant de temps en temps.

Des heures et des heures de travail quotidien, voilà ce qu’impose votre e-commerce. Non seulement vous devez exceller dans la présentation mais vous devez aussi consacrer une bonne partie de votre énergie à vous faire connaître. Il vous faut en outre « remplir les rayons » et vous occuper de la logistique, sans négliger la réponse aux réclamations des clients et aux demandes de S.A.V. en tout genre. Bref de multiples tâches s’imposent à vous et si votre équipe se limite à votre seule personne (ce qui est fréquemment le cas lorsque vous vous lancez), vos nuits seront courtes.

N’oubliez pas non plus que les clients conserveront l’image que vous leur renvoyez. Gardez la pêche et le moral, cela se ressent à travers votre site (Je vous assure, que ce constat est basé sur des faits bien réels).

Car à ce stade, il vous faut vendre bien sûr, mais déjà à penser à demain en fidélisant vos clients. N’oubliez pas que quel que soit votre domaine, des milliers de sites vous concurrencent plus ou moins directement. Comment faire pour vous démarquer, vous faire sortir du lot ?

Des prix, des conseils, un blog, des jeux-concours, des offres promotionnelles, ….il existe de multiples moyens pour réussir en la matière, et chacun d’eux exige une disponibilité de tous les instants.

Vous croyez que vous avez réussi et que votre boutique en ligne va enfin décoller. C’est possible mais pour cela, il vous faut, chaque jour, savoir vous remettre en cause et vous lancer de nouveaux défis. On en parle dans le prochain article.

Le e-commerce, une réussite à moins que…(2/4)

Après nous être interrogé sur les moyens de réussir à attirer le chaland dans notre boutique, il faut désormais l’accueillir et là encore, bon sens et fibre commerciale sont nécessaires.

Un magasin bien tenu, une nécessité et même une obligation

Que faites-vous lorsque vous entrez dans un magasin et que le sol est jonché de détritus, qu’aucun prix n’est indiqué ? Vous ressortez immédiatement. Cette première impression existe aussi (et même avec plus de force) sur la Toile. Vous n’avez que 2 ou 3 secondes pour convaincre.

Une faute de goût sur votre page d’accueil, des fautes de grammaire ou d’orthographe, des illustrations pas forcément au top,….et l’Internaute quitte votre site sans même avoir pris le temps de découvrir vos offres uniques et exceptionnellesJ. Quel dommage, non !!!!

Comme dans un magasin, accueillez l’Internaute avec un sourire (oui très difficile à restituer sur la Toile et pourtant c’est possible) et soignez votre présentation, aussi bien visuelle que textuelle. Inutile de ne place que du texte pour tout expliquer en une page. Inefficace de ne montrer que des photos, aussi belles soient-elles, qui n’expliquent rien.

Un compromis, un zest de bon sens, une fibre commerciale et surtout beaucoup, beaucoup, beaucoup d’efforts.

C’est ce travail ardu et quotidien, que nous vous proposons de découvrir dans le prochain article.