Comment attirer des lecteurs pendant l’été ?

La question se pose tous les webmasters. Le temps des vacances, doit-on informer ses lecteurs que nos vacances vont nous éloigner de la Toile pendant 15 jours ou 3 semaines ou doit-on prévoir de quoi alimenter blogs et sites ?

Toutes les réponses sont possibles, et je ne vais pas vous apporter une réponse clé en main. Vous connaissez mon opinion sur l’importance de la rédaction web et ces certitudes ne prennent pas de vacances.

Attirer de nouveaux lecteurs…

La rédaction web même en été

Ecrire sur la plage ou sur son site, a vous de voir ?

Certes, on ne manquera pas de signaler, que les mois d’été permettent à de nouveaux lecteurs de découvrir votre prose. Ce serait bête de les accueillir avec des textes dépassés ou du  moins datant un peu.

D’un autre côté, vos vacances ne sont pas volées. Vous les avez méritées. Alors pourquoi ne pas prévoir en amont (et oui, la prévision et l’organisation restent les bases du succès) et rédiger les 4 ou 5 textes qui seront publiés au cours de la saison estivale. L’écriture web ne prendra pas de vacances.

Maintenant, vous pouvez aussi confier ces travaux d’été à Eric Rédaction et ainsi profiter des eaux cristallines de la mer, près de laquelle vous avez fui le réseau.

…ou recharger les batteries

Une autre piste consiste donc à abandonner ses activités professionnelles pendant 15 jours ou 3 semaines. Deux cas se présentent. Vous abandonnez tout pendant le temps de vos vacances, et là vous ne progressez pas mais vous reculez (croyez-vous que tous vos concurrents prennent des vacances. Certains profitent de ce moment de l’’année pour mettre l’accélérateur sur la rédaction web pour vous surclasser au classement SEO). A votre retour, le stress va vite faire disparaître les bénéfices de ce qui devait être une cure de jouvence.

Une autre solution, sans se lancer dans des travaux de rédaction web, revient à recycler ou retraiter d’anciens articles. Là encore, ne croyez pas que le recyclage d’informations se fait en 5 minutes. Si c’est uniquement pour paraphraser, inutile car vous n’allez rien apporter à vos lecteurs et vous risquez le duplicate content. Maintenant, vous pouvez recycler réellement cette information notamment en faisant appel à mes services.

Eric Rédaction, présent tout l’été pour vous accompagner

 

Votre rédacteur web préféré ne prend pas de vacances. Alors, je suis à votre disposition pour répondre à vos besoins mais aussi pour envisager votre nouvelle politique éditoriale pour la rentrée à venir.

Comme tout le restant de l’année, vous allez lire ma prose chaque lundi et vendredi et c’est avec plaisir que je reste fidèle à cette écriture web, que j’affectionne particulièrement. Et je vous annonce déjà, que vendredi prochain (le 08 août donc), vous verrez ce que je considère comme un recyclage utile et pertinent du contenu déjà existant.

D’ici là, je ne veux pas vous gâcher vos vacances, alors posez votre Smartphone, levez-vous de votre serviette et plongez dans ces eaux qui n’attendent que vous…Partagez votre plaisir, en nous envoyant une petite photo de votre lieu de villégiature ? Chiche,…

Publicités

La rédaction Web ne prend pas de vacances

Certains connaissent le drame de voir leur rédacteur préféré partir en vacances. Si c’est le cas, n’hésitez pas à me contacter pour que je le remplace le temps qu’il se ressource et revienne en pleine santé. En attendant, même si aucun lancement ni même aucune information de devraient bouleverser l’horizon, il faut rester actif et vigilant. Quelle meilleure période que l’été pour réviser les fondamentaux.

 

La rédaction Web toute l'année

Votre site est-il en vacances ?

La rédaction Web, un axe clé de votre présence sur la Toile

 

Même pendant les vacances, les basiques ne changent pas. Vous disposez de temps, puisque vos clients sont en vacances, alors pourquoi ne pas reprendre le travail de toute une année pour vérifier quelques points qui sont en général négligés.

  • Les balises sont-elles correctement remplies ?
  • Vos images disposent-elles de tous les attributs nécessaires ?  (Légende, titre, nom,…)
  • Le netlinking a-t-il été suffisamment travaillé ?
  • Le maillage de votre site est-il correct ? (Renvoi entre les différentes structures)
  • Vos adresses url sont –elles optimisées ?
  • ….

C’est le premier point de votre cahier de vacances. La rédaction web ne peut pas attendre ni être remise au lendemain. Au pire des cas, vous n’avez pas de textes à livrer au cours du mois d’aout (en faisant appel à moi maintenant, on peut solutionner ce déficit)

La rédaction Web en vacances, le temps de revoir les essentiels

Plus important encore, pourquoi ne pas profiter de cette période calme pour travailler la base de votre référencement ? Les mots clés. Trop de webmasters ou d’e-commerçants travaillent comme des fous sur la recherche des mots-clés et sur l’optimisation SEO de leurs produits au départ, en le délaissant par la suite.

Mais là aussi, cela peut bouger. Le volume de demandes n’a-t-il pas évolué, certaines expressions ne sont-elles pas apparues plus opportunes ?

Et votre vocabulaire, est-il toujours d’actualité…

Bref revoyez les fondamentaux, comme ça au retour de votre rédacteur (trice), vous aurez du travail pour lui.

Et vous, vous faites quoi au mois d’Aout ?

Les rédacteurs Web sont morts, vive les ordinateurs !!!

J’ai écrit, à de nombreuses reprises, l’importance de faire appel à un rédacteur Web dans la réalisation de vos projets et de vos ambitions. Je ne vais pas revenir sur les avantages que cela vous apporte, ni sur les bénéfices supplémentaires si vous faites appel à moi  mais je vais évoquer le développement d’une concurrence rude.

La rédaction web, un marché concurrentiel

La rédaction web automatisée

Bientôt votre nouveau partenaire

Certains pensent déjà que je vais condamner les offres low-cost, qui ruinent les efforts de bon nombre de rédacteurs Web. Que nenni ! Je reviendrai sur le sujet dans un de mes prochains propos, mais aujourd’hui il ne s’agit pas de cela.

Je veux vous parler d’une concurrence bien plus féroce encore et surtout déloyale, même si la qualité des uns n’équivaut pas celle des autres. Les lecteurs des revues ou des sites spécialisés en la matière le pressentent déjà, alors que les autres attendent de savoir de quelle concurrence à la rédaction Web, je veux traiter : les Robots.

Nous sommes tous déjà, et ce depuis bien des années, tombé sur des articles rédigés par des machines, pardon des programmes, mais dont le sens était incompréhensible.

Les robots, des acteurs de la rédaction web

Nous changeons d’aire de jeux désormais, car aujourd’hui certains journaux font écrire certains de leur texte par des programmes, dont les algorithmes sont jalousement tenus secrets par leur concepteur. C’est un article du Los Angeles Time, qui a interrogé les journalistes (bien humains ceux –là) du très sérieux journal du Monde, qui m’a aussitôt interpellé.

J’ai donc effectué quelques recherches, et en effet, des programmes sont désormais opérationnels. Je les connaissais dans le domaine du commerce, et j’avoue humblement qu’ils ont progressé de manière considérable en quelques mois. Mais j’ignorais leur capacité à rédiger des articles d’information sérieux et étayé.

Forcément, ces programmes disposent d’une base de données et d’un accès à la connaissance, que le meilleur des rédacteurs web n’atteindra jamais. Question style, les programmeurs ont travaillé avec des linguistes, des éducateurs et des journalistes.

La rédaction web, une action automatisée

Pour le moment, le prix de ces programmes rend leur utilisation encore réservée à de grands groupes. Mais on ne doit pas douter, que la démocratisation de ce genre de prestations est en marche. Qui sait si dans quelques années, un abonnement de quelques euros par mois ne vous donnera pas droit à 10 articles par mois par exemple et sur le sujet que vous souhaitez.

Plus inquiétant pour le rédacteur web que je suis, le fondateur de Narrative Science, Kris Hammond estime que

90 % des informations lues par le grand public seront générées par des ordinateurs d’ici à 2025.

Des sueurs froides en perspective à moins que d’ici là, les rédacteurs Web démontrent la véritable valeur ajoutée de leurs prestations. Et vous vous en pensez quoi ?

Comment faire du communiqué de presse une communication efficace ?

Même lorsque l’on se consacre à la rédaction de textes pour les sites Internet, il est essentiel de s’intéresser à l’environnement général et complexe qu’est cette Toile Mondiale. Ecrire pour le web ne consiste pas à se cantonner à rédiger des textes mais à réfléchir aussi à leur environnement. Ainsi, de nombreux clients me demandent de leur rédiger des communiqués de presse et la plupart d’entre-eux me confient alors la lourde tâche de traiter cette opération de A à Z.

Le communiqué de presse, une rédaction invitant à la découverte

 

L'écriture comme miroir

Comme cette publicité, votre écriture doit être étonnante et intriguer…

Pour commencer, précisons que le communiqué de presse est bien trop souvent rédigé à la va vite. Beaucoup croient que ce CP ne sert qu’à créer des liens vers votre site en vous donnant la possibilité de booster votre référencement grâce à ces backlinks à la base de votre stratégie de netlinking.

Le rédacteur web doit alors connaître cet univers et être en mesure de conseiller son client. C’est ce que je m’évertue à faire depuis des années.  Plusieurs étapes doivent alors vous guider et vous amener à choisir le bon rédacteur.

Mais vous pouvez aussi, si vous savez comment écrire pour le web, choisir de réaliser cette opération par vos propres moyens.

Le choix des plateformes pour publier vos communiqués de presse

 

Souvent négligé, le choix de ces sites doit également être intégré dans votre stratégie. En d’autres termes, à quoi bon écrire un texte optimisé SEO si c’est pour le publier sur un site que Google a pénalisé. L’inverse est vrai également.

Impossible de vous dresser une liste précise des sites méritant de retenir toute votre attention. Comme pour les annuaires, ces listes changent sans cesse.

Dressez une liste des sites de communiqués de presse qu’ils soient généraux ou thématiques et choisissez ceux sur lesquels vous avez envie de publier. Le page Rank de l’annuaire, la « philosophie » du site, la « thématique abordée »…

Inutile de vouloir publier sur toutes les plateformes, mais en sélectionnez une dizaine, une vingtaine et une cinquantaine en fonction de vos besoins.

Comment établir un calendrier de publication ?

 

Un autre piège consiste à vouloir faire tout et tout de suite. Vous avez retenu 10 ou 20 sites et vous avez envie d’avancer. La tentation est grande de publier vos 10 ou 20 communiqués de presse tout de suite. Ce serait une grosse erreur.

Comme toutes vos actions sur la Toile, planifiez cette opération. Ecrire 20 communiqués de presse coup sur coup revient à écrire des textes de piètre qualité. En outre, la précipitation ne sert à rien, puisque vos communiqués de presse ne seront publiés que deux, trois jours plus tard voir même plusieurs semaines après.

Je vous conseille 2 ou 3 communiqués par semaine sur la durée souhaitée….Variez les sources, publiez par exemple, deux communiqués sur des sites généraux par semaine et un sur des sites thématiques.

Ecrire des textes optimisés pour un communiqué efficace et percutant

La rédaction web une arme

Devant votre écran, à vous de dépasser l’angoisse de la page blanche…

Il s’agit ensuite d’écrire pour le web et de vous employer à optimiser vos textes. Même si le communiqué de presse n’est pas publié directement sur votre site, il doit néanmoins être rédigé dans les règles de l’art. Il ne s’agit pas d’une tâche à prendre à la légère.

Que ce soit pour promouvoir votre site ou pour communiquer sur le lancement d’un produit, respectez les règles SEO et produisez une rédaction web percutante et intéressante.  Evitez les « Découvrez le site de XXXX » ou « Visitez le site de XXX » …On se doute bien que vous faites de la promotion, alors suscitez l’envie de découvrir….

Pour cela prenez votre temps ou faites appel à ERIC REDACTION.

Le suivi de vos communiqués de presse

Trop de personnes croient que la tâche est terminée une fois que les textes ont été postés. Mais ce n’est pas le cas. Pour commencer, il vous faut suivre la publication réelle de votre communiqué. En général, vous recevez un message deux ou trois jours après, parfois une semaine.

Enregistrez ces informations et dès que votre article est réellement en ligne, vous pouvez en faire l promotion. Promouvoir un texte de promotion, cela peut paraître exagéré et pourtant cela participe de votre réussite.

Suivez enfin l’efficacité de chaque communiqué de presse, car vous le savez déjà, vous serez amenés à renouveler l’expérience. Dans 3, 4 ou 6 mois, lorsque vous devrez refaire de la promotion, vous saurez alors que tel ou tel site est plus vendeur que tel ou tel autre, et que le site XX mets deux mois à publier un CP….

Voilà résumé les grandes étapes pour la rédaction d’un communiqué de presse, et vous pouvez constater que c’est un véritable travail, qui prend du temps. Déléguez et faites de cette promotion une véritable opportunité de promotion. Eric Rédaction vous accompagne d’un bout à l’autre de ce programme, alors profitez de notre offre spéciale Communiqué de Presse.

La Rédaction Web, un métier ou une simple activité d’appoint ?

On ne s’improvise pas rédacteur Web comme on ne décide pas de devenir auteur de best-sellers. La comparaison est brutale et exagérée et pourtant, elle a le don de provoquer ma colère et mon irritation.

Ecrire pour le Web, une activité à apprendre

L'écriture pour le web

Bien écrire , peu de moyens mais une bonne dose de volonté

Ecrire pour le Web s’apprend et peut devenir votre métier de demain. Mais cela ne signifie aucunement qu’un beau jour en se levant, quiconque peut rédiger du contenu optimisé et de qualité pour rendre un site plus attractif.

Je ne vais pas me faire que des amis, mais je persiste et signe : rédiger pour Internet exige une solide formation (même si elle peut être auto-dispensée), une culture générale débordante du pot de confiture et une curiosité à toute épreuve,….

Comment doit-on faire pour rechercher le mot-clé (en général, il y en a bien plus d’un) ? Qu’est-ce qu’un titre H1 ? Que doit-on comprendre lorsque le donneur d’ordre demande une ancre optimisée ?…Des compétences SEO indispensables pour le candidat rédacteur web.

La rédaction Web, un art de penser pour les autres

Ecrire pour le Web mais aussi pour une publication plus traditionnelle revient à séduire le lecteur (en l’occurrence, l’Internaute) tout en mettant en avant le sujet dont on parle. Il ne faut pas tomber dans le piège consistant à trop vanter  les mérites d’une entreprise, d’un produit,… et au final à lasser voire indisposer le lecteur.

D’un autre côté, il ne faut pas non plus ne s’intéresser qu’au lecteur. Ce dernier pourra alors lire votre article jusqu’à son terme si vous le « dorlotez » mais si le produit, que vous représentez, n’est pas valorisé alors il l’oubliera.

Dans les deux cas, le résultat n’est pas atteint. Le bon texte SEO pour le Web s’impose donc comme un texte apprécié des moteurs de recherche mais aussi partagé par les lecteurs (ce partage atteste que votre rédaction web a été lue et aimée par les lecteurs).

Le salaire d’une rédaction Web

Rédaction SEO

Gagner la confiance de ses lecteurs et des moteurs..

C’est (malheureusement) ici que tout se joue. Lorsque des rédacteurs proposent des articles à 2 euros ou 2 euros 50, lorsque j’en demande 16 ou 20, la concurrence n’existe plus. Le donneur d’ordre cherchant un prix n’a pas de questions à se poser et il fonce pour obtenir pour une somme dérisoire tout le contenu de son site.

Je ne vais pas me lancer dans une diatribe contre ces rédactions et au final ces rédacteurs.  Si de nombreuses plateformes invitent les candidats rédacteurs à se former en rédigeant contre rémunération des textes divers et variés (je n’en cite que quelques-uns comme Textmasters, GreatContent), elles souffrent aussi de cette concurrence non pas déloyale mais infondée (Je n’entends personne comparer le cassoulet servi par un chef étoilé à la boite se trouvant sur les étals de Lild ou Leader Price).

Une de ces plateformes vient de jeter l’éponge, en adressant à ses adhérents un message. Independant Publishing n’est plus ou ne sera plus à la fin de ce mois. Le mail (reproduit ci-dessous) reste un exemple de ce qu’il ne faut pas écrire sur le Web, mais sans critiquer, on ne peut que déplorer qu’un rédacteur ne se soit pas chargé de cette missive aussi triste soit-elle.

 

Cher  Monsieur ERIC REDACTION

 

peu après Pâques, il faut vous donner une information très désolante:

 

Après l’exécution des missions actuelles, nous allons stopper notre plateforme de rédacteurs et l’activité commerciale d’Independent Publishing. Cette décision a été prise en dernière minute et elle est définitive. La raison est que malgré des chiffres d’affaires croissants depuis le début de l’année – et à cause des prix tombants sur le marché – notre modèle commerciale n’est pas rentable.

 

Nous voulons profiter de cette occasion pour vous remercier de votre fidélité, de votre engagement et de vos très bons articles dans les derniers mois ou même les dernières années. Pour cette raison, nous vous prions d’achever tous les missions en chantier – bien sûr, tous les textes seront régulièrement payés. Le dernier versement aura lieu le 30 avril 2014, s’il y aurait toujours du crédit impayé.

 

Votre équipe d’Independent Publishing

La rédaction web ou comment comprendre l’architecture web

Je le répète à longueur de temps, mais réussir à s’imposer sur la Toile ne consiste pas à tout miser sur un outil ou une méthode mais bel et bien à s’investir sur le long terme. L’allégorie de la maison me semble idéale pour comprendre les bases de la réussite sur la Toile. Bien évidemment, petits e-commerçants et monstres du net n’ont pas les mêmes moyens, mais la philosophie doit être la même. Car après tout pour construire un petit pavillon de banlieue ou édifier une villa sur la Côte d’Azur procèdent de la même méthode.

Le référencement naturel et le SEO, des fondations solides pour l’avenir

Rédaction et référencement

Rédaction et SEO font partie des bases saines pour un site durable

Commençons par les fondations, car c’est sur ces dernières que s’appuiera votre stratégie de développement de votre site Internet ou de votre blog. Comme pour une maison, ces fondations doivent être stables et solides.

Comment choisir ces mots clés ?  Quelle doit être la structure de votre e-commerce ? Quelle doit être son ergonomie ? Quelle sera votre ligne éditoriale ? ….

Il faut apporter des réponses précises à ses questions et ne pas croire, qu’on peut s’en dispenser. Certains de mes clients se lèvent un matin en souhaitant créer un site de e-commerce. Ce réveil les amène à croire qu’en une journée le site sera opérationnel. L’échec est alors toujours au rendez-vous.  Construisez une maison sur des fondations mal faites et une intempérie même mineure va ruiner tous vos efforts. Les dégâts sont similaires pour la Toile.

Une rédaction optimisée et des actions réfléchies, construire à son rythme

Une fois ces questions solutionnées et les bases (les fondations) de votre projet posées, il vous faut construire votre site. Intéressons-nous à la rédaction optimisée SEO. Celle-ci doit être faite selon votre propre ligne éditoriale et ne pas fluctuer en fonction de ce que vous pouvez lire ici ou là.

Vous avez décidé de vous imposer comme un technicien, maitrisant les produits commercialisés. Alors, vos écrits doivent traduire cette volonté. Même si vous lisez que les sujets courts et peu techniques sont préférés des moteurs de recherche et des Internautes, restez fidèle à votre stratégie de départ.

Car on ne change pas un plan au fur et à mesure de son avancée. Lorsque vous avez fait les fondations de votre futur pavillon de plain-pied, vous ne changez pas au cours de la construction pour bâtir un immeuble de 4 étages, sinon l’effondrement annoncé sera terrible. C’est exactement le même schéma pour la création de votre boutique.

SEO et bon sens, un emménagement réussi dans son nouveau site

Voilà votre site prêt à être lancé et l’ouverture de votre e-boutique est annoncée pour les prochaines heures. L’excitation vous gagne, mais ne perdez pas de vue vos priorités. Vous allez (enfin) être le nez dans le guidon et devoir gérer les clients, les commandes, les S.A.V., continuer à rédiger des textes optimisés pour alimenter votre site, participer à des forums, des blogs,….

Bref les journées de 24 heures vont vous paraître bien courtes. Alors si au cours des fondations ou de la construction de votre site, vous avez omis de solutionner une problématique, cela va se faire sentir de manière importante. Tout doit être programmé.

Lorsque vous emménagez dans votre nouvelle maison, ce n’est pas en arrivant avec vos meubles, que vous pourrez pallier à l’oubli de la pose du carrelage dans votre salon.

SMO et remise en question permanente, un entretien indispensable pour un confort au quotidien

Rédaction et Internet

Ecrire des textes de qualité pour l’Internaute et optimisés pour Google

Tout s’est bien passé et votre site « tourne » comme vous le souhaitez. Cela ne veut pas dire, bien au contraire, que votre mission est terminée. Comme pour une maison, vous allez chercher à embellir mais aussi à entretenir votre site.

Des articles rédigés spécialement pour le blog permettront de pas tomber dans les oubliettes de vos moteurs de recherche préférés. Une présence sur les réseaux sociaux va vous donner la possibilité de recevoir de nouveaux hôtes (vos clients de demain).

Bref, il va falloir faire vivre votre site et le faire évoluer en fonction des attentes changeantes de vos clients d’une part mais aussi des moteurs de recherche d’autre part.

La rédaction pour le Web, un investissement pour l’avenir

La question va m’être posée : quel est le sens de cet article ? Il redonne des conseils lus et relus partout et je ne prétends pas révolutionner quoi que ce soit en la matière.

La rédaction web reste une des méthodes les plus efficaces pour réussir à évoluer. De la conception de votre site à son développement, la rédaction web mérite d’être pensée comme étant un investissement sur le long terme.

N’oubliez jamais, que cette rédaction web est et sera toujours :

                → Une information apportée à vos clients. C’est une véritable valeur ajoutée à votre site. Alors optimiser un texte pour le web contente vos lecteurs tout en vous permettant de vous développer.

                → Une source d’attrait pour les prospects à travers les moteurs de recherche. Plus vos propos (votre rédaction web) seront pertinents et de qualité et plus les moteurs de recherche conseilleront à leurs usagers de venir vous voir.

Ne négligez pas (et c’est fréquent en commençant) l’importance de cette écriture pour Internet, et faites confiance à un rédacteur confirmé pour vous aider à concrétiser vos ambitions.

Et vous votre maison, quel est son état ?

Le duplicate content, un passage obligé ?

Etes-vous déjà tombé sur la Toile sur un texte rédigé par vos soins et rendu public sur un autre site (sans votre accord bien évidemment) ? Si vous êtes un spécialiste de la rédaction web, cela vous est nécessairement arrivé tout comme cela se produit fréquemment dès lors que je surfe un peu sur la Toile.

Les avantages de la Toile en sont aussi les principaux défauts et cette liberté vantée partout tout le temps n’a pas la même valeur aux yeux de tous. Je ne vais pas écrire sur ces copies mais vous mettre en garde aujourd’hui sur les dangers de recourir à un tel danger.

Des textes uniques et originaux, une promesse sur le long terme

Créer sans copier

Le duplicate content, une méthode condamnable

Passons sous silence le vol manifeste que représente une telle reproduction. Un client vous paie (cher selon lui et pas assez si le rédacteur émet son avis) et vous rédigez un texte spécialement conçu pour la Toile. Vous passez du temps à faire des recherches. Vous placez des balises sur des ancres optimisées, vous travaillez les mots clés et les règles SEO.

Vous livrez le texte et en 2 secondes, votre texte se retrouve sur une plateforme vendant le même type de produits. C’est donc un article copié, un duplicate content, le gros mot pris en horreur par Google.  Le copieur croit avoir gagné le prix à payer (du texte) mais que perd-il vraiment.

Le duplicate content, un vol à ne jamais pratiquer

Il suffit maintenant de se mettre à la place de votre principal apporteur d’affaires : Google et les autres moteurs de recherche. Même si Google domine le marché, il reste attentif aux envies de ses clients (les Internautes). Le moteur de recherche souhaite donc apporter une réponse efficace à chaque requête. Aussi , l’algorithme évolue-t-il sans cesse pour tenir compte des innovations en la matière mais aussi pour apporter plus de confort à chaque internaute.

Donc ce moteur de recherche va crawler deux sites. Cette analyse va obligatoirement faire ressortir le Duplicate Content. Que va-t-il se passer ? Vous avez déjà vu un site d’un parfumeur vendre une copie de son parfum star. Ou alors Google est malin et évolue et il pénalise le site copiant le premier ou il n’arrive pas à le déterminer et il pénalise les deux sites.

Mais en règle générale, un site pratiquant le vol de textes le pratique à grande échelle et est donc décelé. Au bout du compte, le site coupable de duplicate content a économisé quelques dizaines d’euros pour un texte. A l’inverse, il perd la confiance de Google, qui ne risque pas de lui envoyer un traffic suffisant. Je vous laisse deviner ou est l’intérêt de chacun.

Le duplicate content, une obligation ?

Le duplicate content

Comment ne pas copier lorsque des milliers de fiches doivent être rédigées…

Maintenant dans certains cas, le duplicate content peut répondre à vos attentes et à vos besoins. Vous lancez une boutique de vente en ligne de vêtements de sport ou de mode et il vous faut obligatoirement du contenu. Vous commencez et ne disposez pas des fonds nécessaires pour faire rédiger les milliers de fiches articles et les dizaines de descriptions de catégories et de familles de produits.

Alors oui dans ce cas-là, et au grand désespoir des rédacteurs web (il faut aussi penser à eux), le duplicate content devient un passage obligé. Et on retrouve ainsi des milliers de descriptions identiques, fournies gracieusement (c’est en tout cas ce qu’ils veulent vous faire croire) par les fournisseurs eux-mêmes. Les textes sont bien souvent sans âme et optimisés pour le compte des donneurs d’ordre (les fournisseurs eux-mêmes). Et inutile de vous préciser que dans bien des cas, leurs ambitions diffèrent diamétralement de vos propres objectifs.

Et vous, comment faites-vous pour rédiger ces milliers de fiches articles ?