Comment écrire une balise Méta Description ?

On tend souvent à présenter la rédaction Web indissociable du SEO. Mais si l’un et l’autre se complètent pour une plus grande efficacité (nombre de visiteurs en hausse, conversion plus importante,…), l’un peut s’opposer à l’autre ou tout du moins amener à des résultats diamétralement différents.

La description d’une page, la balise qui doit attirer

Prenons un exemple concret pour bien vous faire comprendre mon propos. La Meta description. Il s’agit des quelques mots (même le nombre de mots de celle-ci prête à débat) décrivant votre page sur les résultats des moteurs de recherche.

Quelques mots certes mais à ne surtout pas négliger. Même si les spécialistes se chamaillent quant à la véritable importance de cette balise dans le  référencement de votre site, ils s’accordent tous à vous conseiller de placer le mot clé de la page dans les premiers termes de ces quelques mots mais aussi de l’associer à des mots clés secondaires. Je ne vais pas dénoncer certains sites, mais on en arrive ainsi à lire (j’invente mais je ne suis pas loin de la réalité)

T-shirts pas chers de toutes les couleurs et pour tous les styles. T-shirts pas chers livrés en 48 heures gratuitement chez vous. Découvrez vite toutes nos collections de t-shirts pas chers.

Après une étude longue et fastidieuse, j’ai compris que le rédacteur voulait se placer sur le MC « T-shirts pas chers » et qu’il dédaignait les Internautes recherchant un t-shirt hors de prix (… :))

D’un point de vue SEO déjà, je ne suis pas persuadé du tout, que cette balise sera appréciée à sa juste valeur (ou au contraire, je suis sûr qu’elle ne suscitera pas grand intérêt). Mais prenons la balise méta dans sa globalité ? Quelle utilité a-t-elle ?

La balise description, rédaction pure ou SEO optimisé ?

En décrivant la page de votre site, la balise méta s’adresse avant tout aux Internautes. Elle doit donner envie de cliquer, envie de visiter votre site …Etes-vous certain qu’en multipliant les mots clés, vous allez captiver votre lectorat ?

Prenez même le problème à l’envers. Quand vous recherchez pour vous une info sur Google, comment choisissez-vous le lien sur lequel vous allez cliquer ? Le premier, le deuxième, ou la description, qui vous fera sourire, pleurer ou vous interpellera….Chacun a sa réponse. Bien évidemment, si votre site est en 1731ème page des résultats de Google, votre balise a déjà nettement moins d’importance. Mais quand même. Oui, le SEO est important, oui vous cherchez à accroitre votre trafic, mais non vous ne rédigez pas (encore) pour des robots. Alors prenez soin de ces balises comme si il s’agissait d’un véritable texte de synthèse et ne vous contentez pas d’aligner toutes les caractéristiques de votre site. Car après tout, si votre page apparait sur la liste des « t-shirts pas chers », croyez-vous que l’Internaute a besoin que vous le lui rappeliez (n’est-ce pas lui, qui a tapé sa requête ?)

Pour des balises soignées et attractives, mais aussi efficaces et percutantes, demandez-nous conseil ou même mieux (pour vous comme pour moi) confiez-nous la rédaction de ces dernières en cliquant ici.

N’hésitez pas à nous préciser quel est le critère essentiel, selon vous, assurant une bonne Meta Description.

Publicités

Les Mots clé, de simples mots rien de plus ?

Il m’apparait important de revenir sur la définition même du mot clé, car au vu des retours d’un grand nombre de clients, la notion reste floue pour beaucoup. Vous le savez (pour celles et ceux me connaissant un peu), je travaille à 50 % avec de grosses et grandes agences et à 50 % avec de petits entrepreneurs et autres e-commerçants. Cet article n’est destiné qu’à ces derniers (on ne peut pas plaire à tout le monde) mais rien n’empêche les mastodontes de la Toile passant sur ce billet de me confier leurs travaux de rédaction. (Voilà, l’objectif chiffre de cet article étant rempli, passons au contenu donc ? )

Qu’est-ce qu’un mot clé ?

Un dictionnaire pour réussir en SEO

Le dictionnaire, un moyen utile et pratique pour trouver les mots clé

Il serait possible d’écrire une encyclopédie sur les mots clé, alors je vais essayer d’être le plus concis mais le plus clair possible. Par m’expression mot clé, on entend un mot ou plusieurs mots, que les Internautes tapent dans la barre de recherche de leurs moteur préféré.

Vous louez des véhicules, alors votre visiteur va essayer de trouver votre site en frappant sur son clavier « véhicule à louer » »voiture de location » »louer voiture » »voiture pas cher à louer » »location auto » « voiture pour deux jours » « coupé sport pour un week-end »…….

Il existe des milliers de locutions pour chaque article ou service proposé sur la Toile. Il existe des outils informatiques proposant de rechercher tous les mots clé sur un produit. Je vous assure, que sur certains articles, on peut arriver à plus de 500 expressions (et dire que je travaille toujours à l’ancienne avec une feuille de papier et un stylo).

C’est la définition même du mot clé. Maintenant, tous les mots clé ne se valent pas.

Comment juger de la pertinence d’un mot clé ?

Il faut que votre mot clé soit en rapport avec votre activité. Vous avez constaté que beaucoup d’internautes recherchaient « porte jarretelle sexy », soit c’est bien mais il n’existe aucune chance de trouver un rapport avec votre activité de location de voiture ou alors trouvez un rédacteur web plein d’imagination.

Il faut que votre mot clé soit véritablement recherché par des Internautes. Même si l’expression « location véhicule à moteurs équipé de 4 roues » peut être considéré comme un mot clé pertinent, elle ne sera tapé qu’une fois par an (et là je suis optimiste).

Vous devez sélectionner les expressions les plus recherchées. Ouvrez votre site préféré, Webmaster Tools de Google, et vérifier combien de fois chaque expression est tapée mensuellement. Certains vous conseilleront à ce stade de vérifier également la concurrence (c’est-à-dire le nombre de concurrents se positionnant sur ce même mot clé) mais je vous le déconseille surtout si vous commencez dans le référencement.

Affinez vos mots clé en pensant toujours à vos clients et non pas à Google

Vous vous retrouvez donc avec une dizaine, voire une centaine d’expressions clé. Par définition, vous n’êtes pas un site au budget extensible à l’infini. Il va vous falloir affiner votre liste et vous arrêter sur un nombre de mots clé comparable (grosso modo) à l’architecture de votre site.

Vous avez une quinzaine de pages sur votre boutique en ligne, alors n’attendez pas (ce serait une erreur fatale) de vous positionner sur 200 mots clé.

Concrètement, vous allez sélectionner les expressions :

  1.        Décrivant le mieux vos article ou vos produits (Oui, la couleur rouge est plus recherchée que le bleu, mais si vous vendez un t-shirt bleu inutile de vouloir placer ce mot rouge. Vous allez être mieux référencé ? Non. Vous apportez un plus à votre client ? Non, bien au contraire vous lui montrez votre amateurisme).
  2.        Les plus recherchées sur Google et Cie. Ne vous battez  pas sur une expression ne représentant que 100 ou 1000 internautes, il vous faudrait dépenser une énergie considérable pour au bout du compte générer une vente.
  3.        Collant le mieux à votre philosophie. Vous vendez des produits fait main alors même si l’expression « pas cher » est la plus prisée, inutile de vouloir vous en inspirer.

Les mots clés sont faits pour permettre à l’Internaute de vous trouver via le biais des moteurs de recherche.

Comment bien utiliser les mots clé ?

Je ne vais pas rédiger le manuel pour bien utiliser les mots clé, sinon à quoi servent les rédacteurs web ?  Je vous laisse parcourir l’article consacré à l’emploi de ces mots clé mais vous précise, qu’il vous faudra des semaines, des mois voire des années d’entraînement pour concilier tous les impératifs du référencement.

Cela se travaille et demande une énergie mais aussi une organisation à toute épreuve. Le rédacteur web n’aligne pas les mots clé à la demande, il les travaille et réussit à donner une véritable valeur ajoutée à votre texte. Là vous comprenez que je prêche pour ma paroisse non pas pour que vous souhaitiez que je rédige vos textes optimisés SEO mais principalement pour vous éviter d’écrire des pages sans sens mais empli d’expressions trouvées ici et là.

Et vous, comment faites-vous pour choisir vos mots clé ? Donnez-nous vite votre réponse, car cela m’intéresse au plus haut point…

Comment bien utiliser la géolocalisation dans sa stratégie de mots clé ?

Vous connaissez maintenant les arcanes et les mystères des mots clés. Vous cherchez à promouvoir vos collections de t-shirts, alors vous vous êtes positionnés sur les recherches de « t-shirts pas chers », « t-shirts de sport pour femme », « tshirts à manches longues pour hommes », «t-shirts personnalisés pour enfants »,….

La première étape est donc franchie, mais avez-vous pensé à la géolocalisation ?

Géolocalisation et SEO

Le SEO passera aussi par la géolocalisation

La géolocalisation, une nouvelle typologie de mots clé

Aujourd’hui, l’Internaute se fait mobinaute et la multiplication des Smartphones et autres tablettes tactiles permet à vos visiteurs de se déplacer et de se connecter directement à votre site depuis n’importe quel endroit.

On comprend aisément l’importance de cette véritable révolution. Vous avez un site Internet mais vous avez aussi eu l’ambition de développer un point de vente physique. Alors à l’approche de ce dernier, vos clients et vos prospects doivent s’en souvenir. Les mots clés « Lyon », « Rue de la gare », « Place du marché », « A côté de la cathédrale » …prennent toute leur importance. Il vous faut les décliner de manière naturelle sur votre site.

Vous avez des difficultés à parler de t-shirts, tout en expliquant que vous avec un point retrait dans la laverie automatique à côté de la mairie. Eric Rédaction vous accompagne et vous propose des textes optimisés pour les deux recherches.

Bien évidemment, vous aurez pris soin dans le même temps d’apporter les modifications nécessaires à votre site pour intégrer automatiquement cette géolocalisation.

La géolocalisation, une approche bénéfique pour tous

Mais cette géolocalisation va se spécialiser dans les prochaines semaines et les prochains mois et les moteurs de recherche vont multiplier les outils vous permettant d’en tirer profit. A quoi bon dépenser des sommes aussi minimes soient-elles, pour promouvoir vos productions à base de cheval auprès des mobinautes visitant le « Salon du cheval ». Vous croyez qu’avec un texte optimisé SEO vous allez réussir à convaincre un cavalier de déguster son meilleur ami.

L’exemple est caricatural mais il souligne bien les enjeux de cette thématique. A l’inverse, vos t-shirts seront mieux mis en avant lors de la Fashion Week et des multiples animations organisées à cette occasion.

Alors géolocalisation ne se limite plus à une seule évocation de l’implantation physique de votre magasin ou de vos points de vente mais engendre de nouvelles voies pour le développement de votre activité.

Et vous, quel est selon vous l’axe à privilégier dans cette nouvelle spécialisation qu’est la géolocalisation ?

Comment bien choisir ses mots clés ?

Définir correctement les bons mots clés est essentiel à la visibilité de votre site ou de votre blog. En effet, vous pouvez disposer du meilleur produit ou du service le plus efficace, cela s’avérera inutile si les Internautes ne vous connaissent pas.

Les pros et même les apprentis commerçants sur le net trouveront alors les explications, qui suivent, futiles et ennuyeuses et pourtant il faut commencer par les bases.

Qu’est-ce qu’un mot clé ?

Le mot clé est le mot que les Internautes vont taper sur leur moteur de recherches préféré : Google. Lorsque l’on parle d’un mot, précisons tout de suite qu’il peut s’agir d’une suite de mots.

Par exemple, si vous vendez sur votre e-commerce des articles de sports, il faut que l’Internaute qui recherche des « chaussures de sports » puisse accéder à votre site et il faut donc que votre site apparaisse dans la liste de Google (et de tout autre moteur de recherche). C’est ce qu’on appelle le référencement.  (Le référencement est multiple mais j’y reviendrai dans une série de plusieurs articles sur le sujet).

Comment choisir ses mots clés ?

Il faut alors procéder par étapes successives. Commençons par la plus facile et jetez sur le papier (ou sur un document Word ou Excel) tous les mots qui vous viennent à l’esprit. Il s’agit donc de lister l’ensemble des mots clés qui vous viennent en tête. Aucune suggestion n’est à bannir. Ne vous interdisez rien et vous pouvez ainsi vous retrouver avec des listes de plusieurs centaines de mots clés.

Si on reprend le même exemple que ci-dessus (articles de sports) vous aurez une liste interminable avec notamment :

Vêtement de sports

Ballon de football

Baskets

T-Shirt Adidas

Jogging

……..

Deuxième étape, qui peut être réalisée dans le même temps, il vous suffit alors de demander à votre entourage de faire le même travail que vous. Demandez-leur de lister toutes les expressions ou mots leur venant en tête pour arriver sur votre site ?

Vous avez fini le premier stade de cette définition et je ne saurai que trop vous conseiller de prendre quelques jours de réflexion à ce stade afin de penser à toutes les idées. Ce n’est pas lorsque vous lancerez votre activité que vous aurez le temps de vous y replonger.

Vous avez fini. Vous vous retrouvez donc avec une liste de dizaines, centaines, voire de  milliers (vous avez alors bien travaillé, félicitations) de mots clés. Qu’allez-vous en faire ?

Faire ses premiers pas avec Google Adwords

Bien sur de nombreux outils mais aussi d’innombrables sociétés de référencement se proposent de vous aider en la matière et cela peut s’avérer utile. Attention toutefois car le référencement d’un site ou même d’un blog n’est pas encore une science exacte et nul ne pourra vous garantir des résultats à l’avance (ou alors fuyez !!!!).

Mais même si vous n’avez pas le temps de consacrer d’interminables heures à gérer vous – mêmes ces problématiques, prenez néanmoins le temps d’en comprendre les grandes règles et pour y parvenir Google vous donne l’occasion (la seule condition étant bien évidemment d’ouvrir un compte gratuit) d’apprendre par vous-mêmes.

L’outil pour générer des campagnes publicitaires de Google peut aussi vous servir à peaufiner votre recherche. Il vous suffit alors de taper vos mots clé dans la case prévue à cet effet.

Google va alors analyser ce mot (ou cette expression) sous forme de tableau en vous révélant :

  • Le nombre de recherches correspondant à chacune des occurrences de votre expression.  Certaines expressions sont recherchées des dizaines de milliers de fois là où d’autres ne le sont que 100 ou 200 fois.  On se rend alors compte de la démarche des Internautes. Cela donne aussi la possibilité de parfaitement se situer eu égard aux concurrents.
  • La concurrence relative à ces expressions. Au départ, Google vous les classe de manière générale (Faible, Elevée,…). Peaufinez cette analyse en lançant (par un simple clic sur l’expression retenue) la recherche correspondante. Vous disposez alors du nombre de réponses.

La prise en main de ce logiciel peut prendre du temps. Néanmoins entrainez-vous, laissez-vous séduire par les infinies possibilités et faites tous les tests que vous souhaitez. L’utilisation de cet outil est gratuite.

Vous pouvez donc avec Google connaître de manière précise pour chacune des expressions que vous avez retenues :

  • Le nombre de recherches mensuelles
  • Le nombre de réponses proposées à l’internaute qui tape ce mot clé.

Comment choisir les mots clés ou plutôt le vocabulaire le plus approprié ?

On va donc parler, suite à notre précédent article , de vocabulaire plutôt que de mots clés. Cependant , cette notion de mots clés reste encore incontournable. Un client recherchant une voiture de location par exemple utilisera un moteur de recherche pour trouver ce dont il a besoin. Sa recherche sera donc « louer véhicule à Paris » ou « location voiture Paris » ou « voiture à louer pari »…

La pêche aux mots clés, un peu d’imagination et beaucoup d’encre

 

Votre objectif consiste donc à utiliser les mots ou les expressions que les Internautes vont enregistrer sur Google ou dans un autre moteur. Il vous faut donc vous mettre à la place de  ces Internautes et pour cela, vous avez, au départ besoin d’un investissement considérable : une feuille et un stylo. (Inutile de vous lancer dans un calcul du ROI pour cet investissement faramineux).

Posez-vous une et une seule question ? Quels sont les mots ou expressions que vous taperiez vous-mêmes si vous étiez à la recherche de vos produits ? Vous allez donc enregistrer la formule la plus précise possible. Ainsi pourra-t-trouver si vous vendez du café les expressions café, dosette café, café décaféiné, arabica, robusta, café bio, café durable, éthique, café max Havelaar,….

Au bout du compte, vous allez donc noter des dizaines, des centaines, voire des milliers de mots ou d’expressions.  Cela ne se fait pas en deux minutes, mais comme je vous le disais, il vaut mieux faire cette étape par vos propres moyens.  Faites-vous néanmoins aider de vos proches, de vos amis et autres connaissances et vous serez surpris des mots clés utilisés par certains. La location de voiture se transforme alors en auto à réserver, alors que le déca s’ajoute à votre liste d’appellations pour rejoindre votre site de café.

 

Pêcher oui mais le gros poisson, les mots clés se font incontournables

 

A ce stade, vous disposez de votre liste interminable de mots clés ou de ce que vous croyez être des mots clés nécessaires pour la réussite de votre site. Vous aurez aussi pris soin d’inclure les fautes d’orthographe les plus courantes comme le café qui se transforme en kafé ou encore en cafe alors que la location de voiture à paris deviendra une recherche a paris ou à(a) pari….Inutile cependant de vous transformer en cancre de l’orthographe, ces variantes non reconnues par l’Académie sont maintenant prises en compte par Google himself.

La liste s’est encore allongée et vous voilà donc bien décontenancé.  Il va donc vous falloir faire le tri, car vous ne pourrez pas vous lancer dans votre stratégie digitale. A ce stade là, vous devez alors vous interroger sur les requêtes les plus usitées dans Google et les autres moteurs de recherche. Inutile par exemple de vouloir vous faire remarquer sur la recherche de « café bio et durable labélisé Max Havelaar produit en Corrèze » (oui la requête est étonnante) si cette dernière n’est recherché qu’une seule fois par mois.   Il s’agit (pour schématiser votre travail) de la demande. Il faut que la demande soit la plus forte possible, ce qui signifie que votre produit ou votre service répond alors à un grand nombre d’internautes.

Si vous devez faire attention à la demande, il vous faut aussi prendre en compte l’offre.  L’offre correspond aux réponses apportées à la demande évoquée ci – dessus. Il s’agit donc des sites Internet qui proposent les services ou les produits répondant aux recherches des Internautes.  Car même si vous avez un produit recherché des milliers de fois par des Internautes chaque mois, je suis au regret de vous annoncer que des centaines (vous avez de la chance), des milliers (vous êtes dans la moyenne) voire des centaines de milliers (la vous n’êtes pas très chanceux ou vous avez choisi la facilité) de concurrents.

Se déterminer et choisir ses mots clés

 

L’objectif est de trouver des occurrences dont la demande est forte pour une offre tolérable. Comment savoir me direz-vous ? En le demandant à Google tout simplement. Les outils Google vous permettent de connaitre le volume de demandes sur chacune de vos requêtes (vous vous souvenez votre liste de mots clés) mais aussi le nombre de réponses pertinentes. Le moteur de recherche va même plus loin puisqu’il peut vous conseiller de nouveaux mots clés. Je ne vous l’ai pas dit avant, sinon vous n’auriez certainement pas planché une heure ou une semaine sur votre propre rédaction de mots clés.

Pourquoi tenir compte de cette offre et de cette demande me direz-vous ? Pour une bonne et simple raison, si 500.000 offres sont proposées pour une recherche, avouez qu’il est fort improbable que certaines de ces offres ne se soient pas intéressées à leur référencement et vous espérez pouvoir les déloger rapidement.  En outre comme dans la vie bien réelle, les fortes demandes créent elles-mêmes l’offre, en suscitant la convoitise de bien des professionnels du web. Si un million de personnes recherche chaque mois un produit lambda, laissez-moi vous dire que de nombreux professionnels vont chercher à capter cette manne et la concurrence va alors être terrible.

Les mots clés parfaits, une utopie mythique

 

J’ai donc abordé dans ces deux articles la meilleure manière mais aussi la justification de la recherche des mots clés. Ces derniers, pour vous être utiles, doivent :

  • Répondre précisément à la demande des clients tout en décrivant vos produits et/ou services
  • Permettre de répondre à un nombre suffisant de recherches (Inutile de passer des heures et des heures sur un mot clé pouvant vous attirer 2 clients potentiels)
  • Vous aidez à choisir le marché le moins concurrentiel possible.

On est donc dans la même optique que pour le commerce ordinaire. Ainsi, un hard-discounter allemand sera intéressé de s’implanter dans une cité ouvrière (description des attentes des habitants correspond aux prestations de ce hard-discounter).  La zone de chalandise est attrayante (demande importante) et seul un concurrent français est présent à quelques kilomètres (concurrence et offre supportable).

La tâche vous parait insurmontable pour vous déterminer pour vos mots clés, alors rassurez-vous, car vous n’en êtes qu’au début

Maintenant que vous avez dressé une liste de mots clés, vous allez devoir les répartir sur votre site. Il ne s’agit pas en effet de tous les positionner sur une seule page ou une seule catégorie ou rubrique de votre site mais au contraire les disséminer. Il va vous falloir faire un canevas  de votre site, comme par exemple

MENU PRINCIPAL

MENU 1

Menu A                       Mots clés X et Y

Sous catégorie 1 : mots clés Y et A

Sous Catégorie 2 : mots clés Z

….

Vous comprenez maintenant pourquoi je vous conseille de faire ce travail vous-mêmes. La recherche et la définition des mots clés est loin d’être une seule recherche de vocabulaire. Elle aura de fortes incidences sur votre stratégie à venir.

Vous vous sentez découragés mais je n’en ai pas fini (je n’ai pas, même dans une précédente vie, rêvé d’être bourreau). Vous allez alors devoir redoubler d’efforts pour vous positionner sur ces mots clés. C’est bien beau de les définir mais il faut maintenant faire savoir à Google que vous êtes un des spécialistes de ces mots clés.

Oui mais je vous avais prévenu au départ, Google cherche aussi à satisfaire ses clients (les Internautes). Aussi de plus en plus de recherches sont monopolisées par le « référencement payant ». Les premiers résultats de la liste sont alors trustés par des concurrents à vous qui ont les moyens de payer pour apparaitre en première position. D’un autre côté, Google propose de plus en plus ses propres réponses adaptées (ou sponsorisées diront les mauvaises langues). Même en étant parmi les meilleurs de votre catégorie, cela ne vous garantit pas alors d’être dans la première page des résultats Google et c’est pourtant l’enjeu.

 

La rédaction avec les mots clés

Des mots clés, un cruel dilemme à résoudre

Mais un pas après l’autre…Vous pouvez donc dès à présent chercher vos mots clés sans prendre cette mission par-dessus la jambe mais au contraire en y portant la plus grande attention. Nous verrons dans de prochains articles que ces mots clés ne sont qu’une étape certes importante mais pas unique sur la route vous menant vers le succès….

Et vous, comment avez-vous déterminé vos mots clés et surtout quel en a été le résultat ?

Pourquoi la notion de mot clé perd de son utilité dans votre stratégie digitale ?

N’attendez pas de nous dans cet article de vous livrer la méthode miracle pour trouver le mot clé le plus adapté en fonction de votre site. Quoi que vous promettent certains « gourous », il n’existe pas une  recette prête à l’emploi et la recherche des mots clés de votre site ou de votre blog va vous prendre du temps. Mais c’est à vous qu’il revient de vous consacrer à cette tâche.

Attention, je ne condamne pas le recours à des agences spécialisées dans le référencement (je ne vais pas me tirer une balle dans le pied) mais je reste persuadé que même si vous confiez une bonne partie de votre référencement à ces agences, ce travail se doit d’être fait par vous (en partie en tout cas) car ce choix des mots clés sera aussi une manière de définir votre politique commerciale mais aussi votre stratégie digitale.

Les mots clés se transforment en phrases essentielles voire en champs sémantiques

Ce que j’écris aujourd’hui sera dépassé dans quelques années, voire même dans quelques mois, et il suffit, pour s’en convaincre, de rechercher les guides pour vous aider à trouver les bons mots clés rédigés il y a 2 ou 3 ans….

L’époque où vous tombiez sur des pages vous décrivant « les hotels pas cher en Guadeloupe car en Guadeloupe les hotels sont pas chers. »(Détrompez-vous je n’exagère pas ou si peu) lorsque vous recherchiez un hôtel, est désormais révolu (ou presque).

Vous ne trouverez plus (je parle en règle générale et vous trouverez toujours cette fameuse exception qui confirme la règle) de sites référencés dans les premiers résultats de Google, tout simplement parce qu’il est présent sur des milliers d’annuaires et que des dizaines de milliers de communiqués de presse ont été postés en un temps record.

Non les référenceurs vous le confirmeront (il suffit en général de les regarder et de constater à quel point ils passent leur temps à s’arracher les cheveux J), Google a bien changé. Depuis toujours, Google prône la qualité en posant que le contenu est roi (Content is King), mais depuis Google a eu le temps de mettre au point des outils pour aller en ce sens.

Le moteur de recherche a bien évolué et désormais l’analyse est bien plus « fine » et moins brute de décoffrage. Le mot clé est devenu pluriel et les mots clés ont initié ce que les spécialistes vous désigneront comme la longue traine.  Bref l’hotel pas cher du début se décline alors en établissement hôtelier, ou en séjour attractif à … ou encore une offre imbattable pour séjourner …

Petit à petit, le mot clé a grandi et s’est transformé en « recherche », ce qu’il a toujours été mais que certains ont eu tendance à oublier.

La recherche Internet, la véritable source de votre trafic

Il suffit de prendre un peu de recul pour comprendre cette évolution de la part de Google. Comme toutes les entreprises (oui, oui Google n’est pas un service public de la recherche mais bien une entreprise privée), Google cherche à accroitre son chiffre d’affaires et donc à être plus attractif vis-à-vis de ses clients (les Internautes).

Google n’a donc qu’une mission à accomplir : faciliter la recherche et permettre un accès plus rapide à des sites parfaitement adaptés aux besoins spécifiques des Internautes.

Pour y parvenir, le célèbre moteur de recherche accentue alors son attention et son analyse. Vous vendez des briquets et tous les liens pointant vers votre site proviennent d’annuaires mais aucun de sites ou de blogs, réputés comme spécialistes en la matière…Google va se méfier et ne pas proposer votre site comme une source digne d’intérêt.

Vous vendez des t-shirts imprimés et Google a repéré que votre site parlait bien de t-shirts (vous avez bien ciblé votre mot clé) mais s’interroge sur les raisons qui vous poussent à ignorer le textile, la mode, les tendances, le sportswear, le streetwear,…Bref Google a encore un doute et se demande si vous n’avez pas rédigé des textes uniquement optimisés pour les robots mais pas pour les Internautes.

Vous proposez de vendre un séjour pas cher sur l’île de Malte mais Google n’a pas réussi à trouver vos avis sur la Valette ou sur les falaises escarpées de l’île méditerranéenne. Google va alors subodorer que vous ne cherchez qu’à vendre votre séjour sans apporter une information à l’Internaute…

Vous l’aurez compris, Google est devenu un fin analyste et désormais le mot clé n’est plus suffisant et il le sera de moins en moins. Alors quel mot clé choisir, car je vous rappelle quand même que c’était l’approche de l’article, et qu’après ces quelques propos, nous n’avons pas avancé d’un pas, si ce n’est que nous savons désormais que pour améliorer les SERPS, le moteur américain essaie de « penser » comme un internaute.

Il vous suffit donc pour bien définir vos mots clés de vous mettre à la place de vos prochains clients. A leur place, quel serait le ou les mots que vous saisiriez dans la barre de recherche ? Aussi simple que cela….

Les mots clés les plus recherchés en 2013

Pour la 6ème année consécutive, Yahoo publie son palmarès des mots clés. Avant de vous en donner la liste, il convient toutefois de se montrer prudent quant à leur interprétation. Tout d’abord, Yahoo a nettoyé sa liste puisqu’on ne retrouve aucune recherche sur le porno ou le sexe, alors que nous savons tous que ce domaine reste, quoi qu’on en dise, une locomotive pour la Toile (et pour les gains financiers). Vous avez ainsi plus de chance d’attirer du monde en vous positionnant sur des mots clés « Gros seins » que sur des « églises romanes » et autres « architecture religieuse ».

Une liste de mots clés à lire sans plus

Yahoo en 2013

Un palmarès aussi utile qu’un présentoir de presse ?

Yahoo a donc nettoyé sa liste mais l’a rendu aussi plus lisible en faisant lui-même le travail de rapprochement. En nous expliquant ainsi que la 10ème recherche la plus fréquente sur ordinateur est « Gad Elmaleh & Charlotte Casiaraghi », on se doute bien que ce ne sont pas les propos des Internautes mais une mise en forme de « g almale et c casiaragi », « gad et charlotte » « enfant gad »…..

Ce ne sont donc pas des données brutes qui nous sont livrées et à ce titre gardez à l’esprit que Yahoo reste une entreprise commerciale, dont les actions sont toujours guidées par une politique clairement définie.

Enfin, la liste de mots clés Yahoo n’est pas celle de Google et l’importance toute relative de Yahoo sur la Toile reste aussi à prendre en considération.

Des mots clés de moins en moins utiles au profit de l’univers sémantique

Il est utile aussi de relativiser l’importance des mots clé dans les nouvelles stratégies de référencement. Bien évidemment, Google, Yahoo et tous les autres moteurs de recherche sont encore à l’écoute de ces mots clés, mais l’époque où ces derniers permettaient de grimper en tête de liste des résultats est désormais bien révolue.

Désormais, les champs sémantiques et l’univers thématique sont à privilégier, alors que les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans ces actions de référencement. On ne parle plus uniquement de référencement S.E.O. désormais mais on se plait à avancer l’importance du S.M.O.

La révolution du référencement est en marche donc même si personne (et je dis bien personne) ne peut à ce instant expliquer précisément les clés d’un référencement efficace. Je m’y hasarde néanmoins en étant sur de ne pas être loin de la vérité. Privilégiez un contenu de qualité et toujours actualisé sera toujours un atout. Ca l’était déjà hier et ça le sera encore plus demain.

Vous ne savez pas comment faire, alors n’hésitez pas à contacter ERIC REDACTION qui pourra vous accompagner dans cette recherche de cette prime à la qualité.

La liste des mots clés sur PC pour 2013 selon Google

Les mots clés 2013

Nelson Mandela, un des hommes les plus recherchés sur les moteurs de recherche

  1. Kate Middleton et le Prince George
  2. Crise Syrienne
  3. Nabilla Benattia
  4. Opération Serval
  5. Crise Egyptienne
  6. Santé Nelson Mandela
  7. PSG Champion de France
  8. Rihanna
  9. Mariage pour tous
  10. Gad Elmaleh & Charlotte Cascraghi

La liste des mots clé sur les équipements mobiles (Smartphones et Tablettes)

  1. Secret Story
  2. PSG
  3. Olympique de Marseille
  4. Ligue 1
  5. Kate Middleton
  6. Kim Kardashian
  7. Ramadan 2013
  8. Rihanna
  9. Psy
  10. Nelson Mandela

Yahoo décline bien évidemment ce top 10 et on peut alors s’amuser à rechercher la personnalité la plus recherchée, le sportif le plus prisé, la meilleure émission de télévision….

Et vous quelle a été votre recherche la plus active en 2013 ? Sérieusement :)