La numérisation du monde passera par la rédaction Web

Éric Rédaction vous a présenté dans son précédent article le développement inéluctable de la numérisation du monde. Cela nous encourage dans notre action et dans notre philosophie. Car si la Rédaction Web peut jouer un rôle dans ce développement, ce sera uniquement en s’astreignant à une forte valeur ajoutée (en un mot une rédaction web de qualité). Chose promise, chose due, je vous livre les quelques chiffres qui m’apparaissent essentiels.

 

80 % des grands groupes de la Toile sont installés aux Etats Unis, alors que 81 % des utilisateurs se situent hors de ce pays. Une loi de Pareto inversée pourrait-on dire ?

Même si cela peut paraître une évidence, la Toile, en général, favorise le développement des services et

En 2020, 50 % des échanges seront des services

Mais cette révolution numérique a aussi des conséquences dans notre vie quotidienne. Les objets connectés devraient révolutionner bien des secteurs. Des études estiment même les gains de productivité dans les usines à machines connectées à 30 %.

80 milliards d’objets connectés en 2025.

L’Internet offre aussi une efficacité accrue lorsqu’il s’agit de diffuser les innovations. Ainsi, alors qu’Internet a dû attendre 11 ans avant de connaitre son premier million d’utilisateurs, il n’aura fallu que 9 mois à Facebook pour atteindre ce palier en 2004.

En 2010, Instagram a atteint son premier million d’utilisateurs en …2 mois

Si l’ascension est rapide, la chute aussi peut être brutale.

Pour finir sur ces chiffres qui donnent le vertige, arrêtons-nous sur GAFA, acronyme pour les 4 Géants de la Toile que sont Google, Apple, Facebook et Amazon. En 2013, GAFA représentait 252.000 employés pour un chiffre d’affaires de 316 milliards de dollars.

C’est déjà assez impressionnant comme cela, et figurez-vous que le journal Le Monde s’est amusé à faire une petite comparaison (il faut toujours rendre à César,….). Pour trouver une valeur comparable aux résultats de GAFA, il suffit alors de se tourner vers le Danemark, qui totalise quand même une population de 2.674.000 habitants. Et le PIB du pays est cependant équivalent au résultat du GAFA puisque défini à 330 milliards d’euros.

Alors, à ce rythme-là, une autre question se pose ? Quand, GAFA sera-t-il en mesure de surclasser les pays du G7 ?

Publicités

La rédaction Web, acteur de la numérisation du monde

En cette période festive, Éric Rédaction se pose quelques minutes pour comprendre l’avenir de la rédaction Web. Celle-ci passe par le développement de la Toile, et en la matière une récente étude nous conforte dans notre conviction, que l’écriture pour le Web est promise à un bel avenir. Je vous propose donc de comprendre pourquoi aujourd’hui et de découvrir les chiffres clés de cette étude dans le second opus de ce dossier (à paraître vendredi prochain).

Le monde se numérise et se numérisera encore et encore

La rédaction web a encore de beaux jours devant elle, même si ici et là, j’ai pu dénoncer, au cours de l’année, des menaces pesant sur son avenir, comme par exemple avec les outils de création automatique de contenu. Toujours est-il qu’en prenant le temps d’analyser la situation, on prend conscience que la Toile va encore se développer dans les années à venir. Il suffit pour s’en convaincre de prendre connaissance des chiffres dévoilés par l’étude du cabinet  Olivier Wyman.

35 % de la population mondiale surfe aujourd’hui sur la Toile et dans 10 ans, ce sera 80 % de cette même population.

 Une transformation de notre appréhension du monde

L’avènement su Smartphone aide à cette généralisation de l’économie virtuelle et fait apparaître de nouveaux marchés. On enregistre une croissance de 17 % en Chine et même 32 % en Inde, alors oui la Toile a besoin de nouveaux contenus pour séduire les attentes des derniers arrivants mais aussi pour satisfaire et conserver la fidélité des habitués de la Toile.

Car cette généralisation de l’Internet a bien des conséquences sur notre perception du monde mais aussi sur l’économie dite « traditionnelle »,  dont certains prédisent déjà la disparition. Sans aller aussi loin, force est de constater, que nous sommes devenus au fil des années de nouveaux consommateurs, des e-consommateurs et que le phénomène prend de l’ampleur.

La musique se distribue à plus de 60 % par la Toile aux Etats Unis, alors que les voyages ont déjà dépassé la barre des 50 % dans le Nouveau Monde. Certes, l’Europe, comme toujours connait un certain retard, mais le phénomène est en marche et va concerner tous les secteurs de l’économie, y compris la distribution, l’automobile,….

La Toile, un acteur incontournable d’une économie en pleine transformation

On note ici et là quelques angoisses, quelques craintes et elles sont justifiées comme lorsque certains opérateurs dépassent des parts de marché de 80 %. Pour autant, les années à venir vont imposer à tous les acteurs de la Toile (sites e-marchand mais aussi sites institutionnels) de se réinventer afin d’accompagner cette évolution inéluctable.

Car en grignotant sur les parts de marché des spécialistes du commerce traditionnel (ces derniers se sont néanmoins adaptés en proposant à leur tour une offre numérique), le e-commerce, dans son ensemble, devient un acteur incontournable, devant répondre à des attentes sociales et d’engagement (que ce soit dans l’écologie, le développement durable, la protection des ressources,…).

C’est donc une transformation, qui s’opère et il faudra bien accompagner les Internautes dans cette voie, leur expliquer, leur présenter les choses différemment, les inviter à interagir,…bref beaucoup de contenu à rédiger en perspective.

C’est pourquoi, la Rédaction Web a de beaux jours devant elle, même si elle doit aussi de ré imaginer et se recentrer sur la valeur ajoutée, qu’elle est en mesure de produire. La note est optimiste en cette fin d’année, alors ne manquez pas, dans le second opus de cet article, les chiffres clés de cette numérisation du monde.

Et vous vous le voyez comment l’avenir ?