La rédaction Web en 2015, état des lieux….

Les bonnes résolutions prises, en début d’année, sont encore dans la tête de chacun. Même Éric Rédaction espère bien se tenir à ces dernières, mais nous savons tous que le temps passant, nous sauterons d’un sujet à l’autre et que lorsque l’heure du bilan de 2015 aura sonné, nous nous rendrons tous compte que nous n’avons pas tenu compte de ces décisions de début d’année, mais promis en 2016 ce sera autre chose….

Mais au fait, la rédaction web va-t-elle encore se révolutionner en 2015 ? Les attentes seront-elles différentes par rapport aux années passées ? Comment réussir à « rentabiliser » la rédaction Web ? Autant de questions, auxquelles il nous faudra répondre au cours de cette année. Petit survol aujourd’hui des pistes de réflexion, en espérant aussi que vous me laisserez en fin d’articles, vos propres idées afin que je puisse y revenir le cas échéant. Première bonne résolution : invitez mes lecteurs à devenir aussi des clients ( :)) alors si vous avez des besoins en la matière, n’hésitez pas à confier vos rédactions à un rédacteur indépendant.

La rédaction web en 2015, utile ou simple habillage ?

Certains se posent encore la question, même si la réponse s’impose (pour moi, en tout cas) naturellement. L’écriture pour la Toile reste un des outils les plus efficaces pour réussir votre action digitale.

Je ne vais pas vous abreuver de données. Mais si les sites e-commerce, institutionnels, …se multiplient jour après jour, comment l’Internaute va-t-il différencier un bon site d’un mauvais ? Le prix, le S.A.V., le design, le contenu vidéo, le contenu écrit, ….Je vous laisse apporter votre réponse, mais avouez qu’aujourd’hui, la rédaction Web reste indispensable pour se différencier et se distinguer.

Comment bien écrire pour le Web en 2015 ?

Eric Rédaction une équipe

Ecrire pour le web, un travail de toute l’équipe d’Eric Rédaction

Question récurrente si il en est. Comment bien écrire pour le web, l’interrogation revient année après année, et la réponse reste la même. Il n’existe pas une manière de bien écrire pour Internet mais de multiples manières.

Bien évidemment, nous supposons qu’il est inutile de revenir sur les mots clés, le champ sémantique, le maillage de vos pages…Posons que vous maitrisez tout cela mais que vous excellez aussi dans les techniques de mise en ligne.

Croyez-vous qu’un site proposant des articles de lingerie affriolante a besoin d’un style similaire à un professionnel s’adressant exclusivement aux entreprises industrielles ? Un spécialiste du service ne devra-t-il pas de choisir une approche distincte de l’artisan, proposant ses créations originales à base de tel ou tel produit ?

Bref il vous faut connaître les exigences de la Toile mais aussi bien appréhender votre secteur d’activité et donc (par conséquent) vos prospects. Bien écrire pour le web passe inéluctablement par cette connaissance.

Combien coute la rédaction Web ?

La question est aussi récurrente que la précédente. La réponse l’est tout autant. Ne comptez pas sur Éric Rédaction pour vous donner une grille tarifaire claire et immuable. 2000 textes à écrire en 6 mois ou un texte à livrer la semaine prochaine, forcément l’approche n’est pas la même. Un sujet général ne nécessitera pas les longues heures passées à se documenter sur un sujet hyper spécialisé.

Et si on parlait plutôt du ROI de la rédaction Web. En quoi un rédacteur Web comme Éric Rédaction peut vous apporter quelque chose, un plus par rapport à l’existant.  Là les choses peuvent être abordées de manière concrète ? Vous visez le recrutement de nouveaux prospects, le développement de votre chiffre d’affaires,….mettons en place les mesures d’analyse et regardons les résultats dans un, deux ou trois mois.

Ou alors prenons le problème par l’autre côté ? Comment faites-vous si vous ne faites pas appel à Éric Rédaction ? Vous vous chargez vous-mêmes de la rédaction de vos textes. Combien de temps y passez-vous ? Pendant ce temps, vous ne répondez pas aux mails de vos clients, vous ne prospectez pas,……Vous le valorisez à combien ce temps-là. Vous n’en avez pas la moindre idée, alors dites-vous qu’un rédacteur Web a la même réflexion que vous. Avant de pouvoir se déterminer, il lui faudra étudier votre univers, votre site, vos concurrents et seulement après il sera en mesure de vous faire une proposition claire, ferme et sans aucun engagement, en tout cas avec Éric Rédaction.

Un texte de 400 mots à 4 euros. Cela existe et certains rédacteurs ne se gênent pas de le proposer, dénonçant alors les tarifs jugés exorbitants de leurs concurrents. Vous voulez un texte de 400 mots à 4 euros comme vous le promettent certains sites ? Pas de soucis, appelez-moi. Je vais passer deux ou trois heures pour étudier le sujet, chercher le vocabulaire le plus adapté et travailler une heure ou deux sur votre texte. Vous l’aurez dans la journée. Finalement, j’aurai du écrire cet article le 1er avril. :)

Un bon rédacteur web pas cher

Notre responsable des textes pas chers

Il existe encore beaucoup de questions liées à la rédaction Web en 2015. Mais je vais me limiter à ces 3 questions principales pour aujourd’hui. Par contre, je répondrai à toutes celles que vous m’adresserez ou à toutes les pistes, que vous me conseillerez…(ici c’est un appel à laisser un commentaire sous ce message, car cela favorise le référencement prédisent certains… :))

 

Publicités

Comment gagner sa vie en devenant rédacteur Web ?

L’aventure de la rédaction Web reste passionnante, comme j’espère vous le démontrer billet après billet. Pour les candidats et les candidates au poste de rédacteur web, j’ai déjà à de nombreuses reprises (et je m’engage à poursuivre dans cette voie) à vous délivrer mes conseils et mes avis sur les différentes plateformes de rédaction web, qui existent et qui peuvent être un tremplin pour se lancer dans ce métier. Mais aujourd’hui, Éric Rédaction vous propose une autre solution (que je ne saurai que trop vous conseiller :)) : rejoindre notre équipe de rédacteurs.

 

Franchissez le pas et devenez rédacteur web

La rédaction web, un métier à part entière

Postulez et devenez rédacteur

Une fois n’est pas coutume, je vous invite à vous lancer dans l’aventure et à rejoindre l’équipe, que je m’efforce de constituer. Une offre d’emploi, une vraie,….Bien évidemment, je ne vous propose pas un C.D.I. (le contrat de travail, comme nous l’entendons, n’est-il pas déjà mort ?) mais bien une collaboration se rapprochant plus d’un partenariat.

Vous connaissez, si vous lisez mon blog régulièrement, mon attachement à la qualité et au sérieux de mes prestations. Pour moi, écrire pour le web ne se résume pas à multiplier les textes sans se poser les bonnes questions sur le choix ou sur le sens que l’on souhaite donner à son action.

Pour répondre à mes clients « historiques » mais aussi pour satisfaire les attentes de mes nouveaux clients, je recrute donc des rédacteurs Web, confirmés ou débutants, expérimentés ou en cours de formation.

 

Postulez et apprenez un métier passionnant

En ces temps difficiles, certains pourraient croire que la Rédaction Web reste une opportunité. Je vous contredis immédiatement, et réaffirme que la rédaction Web est une aventure passionnante, palpitante mais qu’elle implique un sens du « travail bien fait », de la « mission accomplie ».

Je recherche donc des personnes :

  • Souhaitant réellement s’investir (en temps, en formation, …bien évidemment. Je préfère le préciser, car j’ai découvert qu’un site proposait de payer pour pouvoir travailler…sic !, je vous en parlerai dans un prochain article).
  • Motivées et sérieuses. Je ne demande pas un dévouement sans bornes mais insiste sur la nécessité de ne pas considérer cette activité comme une simple tâche que l’on effectue entre deux tâches quotidienne.
  • Curieuses et ouvertes d’esprit. On ne progresse pas si on ne garde pas les yeux grands ouverts sur notre monde et sur la Toile.
  • Ambitieuses et déterminées. Je préfère donner la chance à un candidat, qui n’aura pour but que de devenir Calife à la place du Calife plutôt qu’à une personne dont le seul objectif sera de « percevoir » son chèque à la fin du mois.
  • Réfléchies et organisées. Sens de l’initiative, force de propositions, ….sont des qualités indispensables à mes yeux.
  • …..

Que vous soyez déjà rédacteur ou rédactrice Web confirmés, ou que vous souhaitiez le devenir, je peux vous aider en :

  • Vous aidant et conseillant au fur et à mesure de notre collaboration
  • Vous fournissant du travail de manière régulière
  • Vous garantissant une juste rémunération de votre travail y compris lorsqu’il s’agit de recherche documentaire.
  • Vous assurant que si rien ne me contraint à vous fournir du travail, rien ne vous oblige à m’être fidèle.
  • …..

Vous voulez en savoir plus ou même m’adresser votre candidature, alors n’hésitez plus et parlons-en.

 

Comment choisir la meilleure plateforme de rédaction Web ?

La question est hautement ambitieuse, je le conçois aisément, et pourtant Éric Rédaction va tenter d’y apporter non pas une réponse ferme et définitive mais un éclairage nouveau. Eliminons immédiatement une question qui pourrait polluer le débat. Je ne perçois rien venant de la part de telle ou telle plateforme (maintenant si l’une d’elles souhaite une mise en avant, mon RIB est disponible sur simple demande…je plaisante) et pour que cela soit encore plus clair, vous ne trouverez aucun lien dans cet article. Il vous suffira de consulter mes articles consacrés aux plateformes de rédaction ou à ouvrir votre moteur de recherche préféré.

 

Comment juger la qualité d’une plateforme de rédaction web ?

Rédacteur Web

La rédaction Web est-elle mesurable ?

Si je me suis lancé dans la rédaction de cet article, c’est suite à la demande de plusieurs clients mais aussi de candidats au poste de rédacteur web.  Si j’ai à une époque beaucoup collaboré avec chacune des plateformes de rédaction Web, je dois avouer que désormais, mes clients directs me procurent assez de travail pour que je puisse les délaisser, même si je prends toujours plaisir à rédiger certains textes pour certaines d’entre-elles.

Les candidats à la rédaction web doivent, pour se former, progresser et apprendre, à mon sens s’inscrire à toutes les plateformes de rédaction web. Des tests sont à passer, des textes à livrer (gratuitement cela fait partie des essais) mais au bout du compte en multipliant les inscriptions, on multiplie aussi les opportunités.

La question de la qualité de ces plateformes ne se pose plus pour les rédacteurs Web. Chacun aura sa « préférée ». La seule chose importante reste de se rassurer sur un point : les plateformes sont correctes en ce qui concerne les paiements notamment et de ce côté-là, il n’y aura pas de surprise.

La question devient cruciale pour les clients de ces plateformes. Pourquoi choisir par exemple telle plateforme aux dépens d’une autre ?

 

La rédaction web est-elle mesurable ?

La rédaction, un art à part

Choisit-on un rédacteur comme on choisit une boite de conserves ?

Il n’y a aucun secret là encore. Le prix sera déterminant. Un texte de 300 mots, payé au rédacteur 2.50 € (cela existe encore, je m’en effare toujours), sera de piètre qualité mais on ne peut rien reprocher au rédacteur, qui va passer 4 minutes voire 4 minutes 30 pour le rédiger (Oui, le rédacteur doit bien vivre aussi). Le même texte, rémunéré à 15 ou 20 euros, ne vous garantit pas un texte parfait. Vous pouvez tomber sur un rédacteur, qui traitera votre commande comme un manutentionnaire traite un colis. Pour 10 euros de moins, vous pouvez tomber sur un rédacteur, qui a choisi volontairement votre texte car la thématique le passionne. Vous aurez alors un texte parfait pour une somme inférieure.

On voit bien que la question du prix ne peut pas répondre à toutes les problématiques, que pose ce domaine de l’écriture pour Internet.

Je sais que toutes ces plateformes vont sortir les chiffres…j’ai fait écrire 10 millions de mots, moi j’ai 150.000 clients partout dans le monde…Oui d’accord …Mais cela ne veut rien dire du tout.

Toutes les plateformes de rédaction proposent la possibilité d’inscrire tel ou tel rédacteur dans ses « rédacteurs Web favoris » et la voie du succès est là. Quand un client et son rédacteur web se comprennent, quand le résultat dépasse les attentes, combien cela peut-il se monnayer ? Je n’en sais rien mais cela n’a pas de prix. Le client est enchanté et rentabilise son investissement, alors que le rédacteur est ravi de pouvoir proposer des textes, qui lui ressemblent.

Pour le client aussi, la multiplication des plateformes est une nécessité pour pouvoir regrouper une communauté d’auteurs autour de lui. Ne vous focalisez pas sur une plateforme de rédaction web mais cherchez la vôtre. Et vous avez-vous déjà fait votre choix (merci de l’indiquer en commentaire puisque chacun puisse accéder aux réponses) ?

Une plateforme à part : Populis Create

POPULIS CREATE

 

Site Internet : http://www.populiscreate.com/apply?acct_usr_language=fr

Adresse :                            Populis Create

Second Floor

Block 2

Grand Mill Quay

Barrow Street

DUBLIN 4

Irlande

 

Une plateforme de rédaction

Une plateforme de rédaction à part

 

Populis Create propose la rédaction de textes pour les différents sites de la société. Aussi les textes sont-ils très formatés avec le respect impératif de règles précises (Introduction, chapeau, Textes, Conclusion,…) mais aussi l’insertion d’une image libre de droits, qu’il faut alors trouver sur Flickr.

Même si les textes sont très « facile » à écrire, il n’en reste pas moins que ces nombreuses exigences prennent du temps et peuvent donc devenir, à la longue, difficile à gérer. Le site propose une rémunération attractive  et paie chaque mardi par un versement Paypal. A noter enfin, que les délais de rédaction sont plutôt longs puisque le rédacteur dispose de 96 heures pour traiter un article de 300 mots.

 

 

Rémunération :  Le paiement est compris entre 6 et 6.70 € pour un article de 350 mots (200 mots pour le corps du texte plus intro et conclusion de 50 mots + chapeau + photo)

 

Paiement : Le paiement se fait le mardi de chaque semaine dès lors que le solde de l’auteur dépasse 15 €. Les paiements se font exclusivement par Paypal.

 

Mon avis : Même si les textes peuvent paraitre mieux rémunérés, le site n’est pas très bénéfique au vu du temps passé à respecter toutes les contraintes imposées.

2 minutes pour se faire (re)connaitre de Google

Le contenu est ROI, désormais tous les acteurs du Web (ou presque) s’accordent avec cette maxime.  Créer du contenu est devenu une des tâches essentielles pour celles et ceux, souhaitant soigner et optimiser leur présence sur la Toile. Comme pour tout ce qui se passe sur Internet, Google n’est alors pas très éloigné de ces préoccupations et proposent donc d’accompagner les Webmasters à trouver du contenu de qualité grâce à l’Authorrank ou dans une moindre mesure à l’Authorship.

La rédaction Web et Google

Google recherche des auteurs de contenu

L’Authorrank de Google va permettre d’associer du contenu à un auteur, ayant correctement rempli son profil Google +. Puisque Google reconnait déjà cet auteur comme créateur de valeur ajoutée, le contenu produit par ses soins sera alors mis en avant, améliorant le référencement du site sur lequel est publié l’article.  L’authorrank est donc plus exactement une « notation » Google de l’auteur concerné. La mise en place de la relation entre le contenu et l’auteur est alors permise par l’Authorship.

Grâce à ce dernier, le profil Google + du rédacteur sera alors indiqué en marge de l’article mais aussi sur la page de résultats Google. Puisque l’Authorrank permet à Google de se rassurer quant au contenu, le résultat ainsi obtenu est bénéfique pour tous :

  • Pour Google, cela permet de s’assurer un contenu de qualité (l’auteur est déjà connu)
  • Pour le site ayant fait appel au rédacteur, il peut se rassurer quant aux compétences du rédacteur mais aussi quant au fait que ce rédacteur est déjà suivi par xx personnes
  • Le rédacteur, quant à lui, améliore au fur et à mesure, son Authorrank et les promesses d’’une meilleure utilisation de ce dernier assure alors à ce rédacteur de soigner son image de marque et par conséquent de toucher plus de clients potentiels.

Et vous êtes-vous déjà passé à Google + ?